Entreprise

Entreprise

Service ferroviaire conteneurs MARFRET / Fluviofeeder étend son offre

Un an après son lancement entre Rouen et Bonneuil-sur-Marne, l'offre de service ferroviaire conteneurs de Marfret se renforce entre la Normandie et l’Ile-de-France avec une escale supplémentaire à Gennevilliers.

Publié le

Entreprise

CMA CGM annonce le retour de son service emblématique FAL 1 au Havre

Le Groupe CMA CGM annonce le positionnement du Havre dans la rotation de sa ligne emblématique FAL1 (French Asia Line). Cette décision de faire escale au Havre dès le mois de décembre prochain, est le reflet de la volonté de l’armateur mondial d’améliorer sa desserte du marché français, notamment avec sa nouvelle flotte de navires de dernière génération.

Publié le

Entreprise

Un puits tout neuf pour la drague Daniel Laval

La drague Daniel Laval a été mise au sec sur le dock flottant de HAROPA - Port de Rouen, le lundi 21 septembre dernier. Le navire du GIE Dragage Ports effectue un arrêt technique destiné à remplacer plusieurs tôles du puits à déblais, la structure servant à stocker les sédiments aspirés par l’élinde. Ces tôles de puits font l’objet de mesures d’épaisseur régulières. Dès que la cote devient insuffisante, une prescription de réparation est émise par la société chargée de réaliser les contrôles. « Il y a environ 150 m2 de tôles à changer. Il s’agit d’une usure normale due à plusieurs années d’exploitation », indique Jérôme Brévart, chef du Service Dragages-Ateliers de réparation navale, précisant que « cette drague, armée par le Port de Rouen, a été mise en service en 2002 ».

Publié le

Entreprise

Soufflet s’équipe d’un portique de dernière génération

Le navire Combi Dock 1, transportant un portique destiné au terminal Socomac-Soufflet, a accosté le jeudi 8 octobre au petit matin à Canteleu. L’opération de levage a débuté ce même jour à 16 h et, une heure et demie plus tard, le portique de chargement pour les céréales et le malt était posé sur ses rails. La manutention de l’imposant colis de 260 tonnes s’est déroulée sans problème.

Publié le

Entreprise

HAROPA - Ports de Paris et les acteurs de la filière béton adoptent un plan d’actions

HAROPA - Ports de Paris adopte un plan d’actions en réaction aux récents incidents d’exploitation s’étant déroulés sur des unités de production de béton prêt à l’emploi implantées à Bercy. En partenariat avec l’UNICEM Ile-de-France et le SNBPE Ile-de-France, ce plan a vocation à s’appliquer à toute la profession sur l’ensemble de la région. Il comprend plusieurs mesures destinées à renforcer la surveillance des centrales à béton situées en bord de voie d’eau, la qualité de leur exploitation et la transparence en cas d’incidents.

Publié le

Entreprise

L’index de l’égalité Femmes-Hommes

Pourquoi ? Déclarée grande cause nationale du quinquennat par le Président de la République, l'égalité entre les femmes et les hommes a fait l’objet d’un plan d’action global par le gouvernement. En septembre 2018, des mesures législatives ont été adoptées en ce sens dans la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Publié le

Entreprise

HAROPA - Ports de Paris adopte un plan de soutien exceptionnel pour ses clients

HAROPA - Ports de Paris met en place un plan de soutien exceptionnel pour toutes ses entreprises clientes. Ce dispositif, qui comprend différentes mesures commerciales, a été adopté lors du Conseil d’Administration du Port le 20 mai 2020.

Publié le

Entreprise

Le bois prend la voie d'eau

Une expérimentation de transport de bois par le fleuve a été réalisée en décembre entre les ports de Rouen et Bruyères-sur-Oise, en passant par Conflans-Sainte-Honorine. Spécialiste de construction bois, la société Cuiller Frères - sise à Petit-Couronne près de Rouen - a choisi d’utiliser la Seine et l’Oise pour approvisionner des chantiers localisés en Ile-de-France. HAROPA et Voies Navigables de France ont accompagné et soutenu ce test grandeur nature.

Publié le

Aménagements portuaires Entreprise

Port du Havre valide les investissements sur l'éolien et la chatière

Le Conseil de Surveillance du Port du Havre, réuni en séance ce 28 juin sous la présidence d’Emmanuèle Perron, a validé des décisions très attendues sur deux dossiers du plan d’investissement : l’accès direct fluvial à Port 2000 (chatière) et l’aménagement des terrains d’accueil du projet éolien off-shore de Siemens-Gamesa Renewable Energy.

Publié le

S'abonner à Entreprise