Réduction des Gaz à Effets de Serre

- Port de Rouen

Publié le

Afin de lutter contre le changement climatique et de s’adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements de réduction des émissions des Gaz à Effet de Serre (GES) ont été pris aux échelles mondiale, européenne et nationale.


Dans le cadre de sa politique environnementale, HAROPA - Port de Rouen travaille depuis plusieurs années sur la réduction de ses propres émissions de gaz à effet de serre et de ses consommations énergétiques.


Dans ce cadre, en 2012, un premier bilan des émissions de gaz à effet de serre du Port de Rouen, a été réalisé suivant la méthode dite Bilan Carbone®. Son objectif premier est d’avoir une vue complète des émissions liées à ses activités qui sont principalement dues aux activités de dragage et à l’utilisation d’engins nautiques de servitudes, aux consommations d’énergie pour les bâtiments administratifs et portuaires et aux déplacements du personnel.


Les résultats de ce bilan ont été suivis d’un plan d’actions visant à réduire les émissions à court et moyen termes, suivant les principaux postes émetteurs. Les principales actions programmées depuis 2013 concernent la réalisation d’un audit énergétique des bâtiments administratifs, la mise en place d’un Plan Déplacement Entreprise, la réalisation de stages d’éco-conduite et l’achat d’un véhicule électrique.

Voiture électrique chez HAROPA - Port de Rouen


Le Bilan carbone et le plan d’actions sont révisés tous les trois ans et sont actuellement en cours d’actualisation.


Les principales actions actuellement programmées sont les suivantes :

  • la rénovation énergétique des bâtiments administratifs à travers la réalisation d’un programme pluriannuel de travaux de rénovation prévu sur 10 ans qui doit permettre une baisse de 40,9 % des consommations énergétiques et une baisse de 56,7% des émissions de GES des bâtiments ;
  • l’élaboration d’un programme pluriannuel de modernisation de l’éclairage public en coordination avec les services de la Métropole Rouen Normandie pour harmoniser l’éclairage de l’espace public entre le domaine portuaire et celui des communes limitrophes dans un objectif de réduction des consommations énergétiques ;
  • les déplacements du personnel vers une mobilité durable à travers la mise en œuvre du plan d’actions issu du Plan Déplacement Entreprise initié en 2014 dans l’objectif d’optimiser et d’améliorer les déplacements générés par le Port (vélos, covoiturage, transport collectif, gestion flotte de services, organisation du travail, animation…) ;
  • la gestion du parc automobile au travers de la mise en place d’un programme prévisionnel de futures acquisitions de véhicules électriques en remplacement progressif de la flotte actuelle (50 %) ;
  • la participation au projet de recherche et développement visant à évaluer l’impact environnemental de la remotorisation de la drague Samuel Champlain au Gaz Naturel Liquéfié (GNL) en estuaire de Seine et notamment d’évaluer la possible conversion de l’ensemble de la flotte de dragage.