Récupérer la chaleur issue de l’incinérateur VESTA

Depuis 2000, l’usine VESTA, construite à la place des anciens chantiers navals de Normandie à Grand-Quevilly, permet l'incinération des déchets ménagers, industriels et commerciaux du territoire du SMEDAR (Syndicat Mixte d’Élimination des Déchets de l’Arrondissement de Rouen), soit 164 communes.
- Port de Rouen

Publié le

VESTA a intégré dès le début les notions de valorisation et de respect de l'environnement. La capacité d'incinération de l'usine s'élève à 325 000 tonnes par an. Elle fonctionne 24h/24, tous les jours de l'année.

 

Usine Vespa Smédar
L'incinération des déchets non recyclables permet de produire de l’électricité et de la chaleur.

 

L'incinération des déchets non recyclables permet de produire de l’électricité et de la chaleur. Un projet de récupération de chaleur, baptisé « Vésuve », a été mis en place dès la conception de l’usine. D'une longueur de 23 km, ce réseau est l'un des plus étendus de France. 
Vésuve apporte une énergie durable et locale aux clients du Smédar, qui économisent ainsi chaque année des quantités importantes de fioul et de gaz, pour un bénéfice environnemental de 8 000 tonnes équivalent pétrole et 14 000 tonnes équivalent CO2.

 

projet de récupération de chaleur, baptisé « Vésuve »
Grâce à ce réseau de 23 km de long, 10 000 logements bénéficient d'un système de chauffage écologique.

 

Ce projet de récupération de chaleur permet également de chauffer 10 000 logements individuels.