L’écopâturage

Depuis plusieurs années, HAROPA - Port de Rouen développe l’éco-pâturage pour assurer la gestion de ses espaces naturels.
- Port de Rouen

Publié le

Ainsi, pour la gestion de la prairie humide tourbeuse recrée suite au remblaiement de la ballastière d’Yville-sur-Seine, HAROPA - Port de Rouen a fait l’acquisition en 2010 de deux chevaux de Camargue, animaux rustiques adaptés aux zones humides. Les deux juments, Bécassine et Sarcelle, assurent ainsi l’entretien de la prairie et permettent de maintenir le milieu ouvert.

Les juments Bécassine et Sarcelle assurent ainsi l’entretien de la prairie humide créée à Yville-sur-Seine

Le pâturage extensif est un outil de gestion biologique des zones humides et permet d’assurer un entretien des milieux naturels tout en favorisant la biodiversité.
Le Port développe cette pratique sur différents espaces naturels dont il a la gestion, en lien notamment avec des éleveurs ou des associations. Ainsi, sur le secteur d’Aizier, HAROPA - Port de Rouen a fait appel à des boucs pour lutter contre une espèce exotique envahissante : la Renouée du Japon. Sur Moulineaux, une zone humide recréée est entretenue par des bœufs.