Installation de ruches dans la zone portuaire

- Port de Rouen

Publié le

Depuis plus de 15 ans, le constat est sans équivoque : les populations d’abeille s’effondrent dangereusement, ceci pour plusieurs raisons : utilisation accrue de pesticides, urbanisation grandissante, régression des habitats naturels,…. Or les abeilles contribuent à la pollinisation de 80 % des espèces de plantes à fleurs et à fruits, donc à la production de fruits et légumes, ce qui leur confère un rôle primordial dans le maintien de la biodiversité.


Dans la conduite de sa politique environnementale, HAROPA - Port de Rouen a noué un partenariat avec l’association d’insertion « Interm' Aide Emploi », dans le cadre du projet Happy Culture Citadine, pour installer des ruches sur son territoire. 


Six ruches ont ainsi été placées dans un premier temps au sein de la zone portuaire rouennaise dans une ancienne chambre de dépôt de sédiments de dragage à Moulineaux. Cependant, elles ont été rapidement victimes du frelon asiatique, prédateur majeur des abeilles qui s’étend malheureusement de plus en plus en France. Un nouveau site a donc été choisi avec l’apiculteur en charge du suivi des ruches, toujours au sein de la zone portuaire. Quatre nouvelles ruches y ont été installées en 2018.


En plaçant des ruches au cœur des zones industrialo-portuaires, le Port de Rouen et « Happy culture citadine » permettent à l’abeille de s’intégrer dans ce tissu et de sensibiliser le public à sa sauvegarde qui demeure, au-delà du monde des apiculteurs, un enjeu majeur sur le plan environnemental et économique. 


Cette démarche permet également au port de sensibiliser les collaborateurs de l’entreprise à la préservation de l’environnement et des abeilles en particulier.