Environnement

# Environnement - Le bilan

Dans le cadre de son projet stratégique portant sur la période 2014-2019, HAROPA - Port de Rouen s’est engagé à « être un port durable, exemplaire en matière environnementale ». Le bilan environnemental de ce projet doit aujourd’hui permettre de fixer les objectifs du projet stratégique 2020-2025.
- Port de Rouen

Publié le

Le bilan environnemental positif du projet stratégique 2014-2019

Dans le cadre de son projet stratégique portant sur la période 2014-2019, HAROPA - Port de Rouen s’est engagé à « être un port durable, exemplaire en matière environnementale ». Le bilan environnemental de ce projet doit aujourd’hui permettre de fixer les objectifs du projet stratégique 2020-2025.

Avec en gestion près de 3 800 ha d’espaces terrestres dont les deux tiers sont à vocation « naturelle », HAROPA - Port de Rouen se devait d’être ambitieux lors de la mise en œuvre de son projet stratégique 2014-2019. Désormais, l’heure est au bilan sur son volet environnemental. Un bilan qui porte sur la mise en œuvre de la politique environnementale et sur les aménagements réalisés, leur impact sur l’environnement et les mesures mises en œuvre. D’emblée, en parallèle de la réalisation du projet d’amélioration des accès maritimes du port, le Port s’est engagé à intégrer la concertation et l’environnement dès la conception de ses projets, à maitriser l’impact des activités portuaires ou encore à préserver, valoriser, restaurer et gérer les espaces naturels.


Le rapport technique publié en juin dernier par le cabinet Egis relève que les aménagements engagés par le Port durant cette période n’ont pas eu d’incidence négative sur le milieu naturel et la biodiversité, tant terrestre qu’aquatique. Le rapport souligne même une augmentation des surfaces en gestion environnementale et un bilan positif sur les surfaces de zones humides restaurées.

Retour sommaire