HAROPA

# Développement - Rubis terminal

Une partie du gasoil GTL (Procédé Gaz To Liquid) produit par Shell au Quatar est stockée à Rouen chez Rubis Terminal. Un carburant moins polluant qui est depuis peu utilisé par les bateaux de croisières et les vedettes fluviales.
- Port de Rouen

Publié le

Rubis Terminal stocke le nouveau gasoil GTL

La reprise des activités de tourisme fluvial coïncide avec l’essor d’un nouveau carburant utilisé par les professionnels du secteur : le gasoil GTL, produit à partir du procédé Gaz To Liquid développé par le groupe Shell. Importé par Shell vers le Port de Rotterdam, le gasoil GTL actuellement produit au Quatar est ensuite dispatché en Europe par Rubis Terminal qui, sur le Port de Rouen, dispose aujourd’hui de deux cuves de stockage de 6 000 m3 et 19 000 m3. Ce carburant est ensuite distribué par l’avitailleur fluvial AS Energy auprès de ses clients, à Rouen comme à Paris, essentiellement des acteurs de la croisière fluviale ou des bateaux-mouches parisiens. Un carburant moins polluant (de -15% à -60% d’émissions de particules) et plus performant qui ne produit pas d’odeur, contrairement au gazole standard, ce qui lui offre un atout non négligeable aux yeux des croisiéristes fluviaux.

Une station flottante à l’étude

HAROPA travaille à l’heure actuelle avec AS Energy à la mise en place d’une station flottante d’avitaillement à Paris qui permettrait de servir les bateaux de promenade et autres vedettes fluviales. En parallèle, le groupe Shell s’est rapproché des exploitants de bus parisiens (RATP) pour envisager la bascule à terme de leurs flottes vers le gasoil GTL. Des perspectives encourageantes qui ont poussé Rubis Terminal à augmenter sa capacité de stockage de gasoil GTL sur le Port de Rouen.

Retour sommaire