# Développement

- Port de Rouen

Publié le

Le quai de Petit-Couronne s’adapte aux besoins des exploitants 

Dans la foulée de l’implantation en 2016 du groupe céréalier Beuzelin, de GDE et de Surveyfert, le quai de Petit-Couronne a fait l’objet en 2018 d’un appel à projets pour valoriser le foncier et les infrastructures du secteur. Pour répondre aux investissements des opérateurs présents sur le site, le Port de Rouen va engager dès 2021 des travaux sur le front d’accostage qui permettront à la fois de sécuriser les accès nautiques et la tenue à quai des navires.

Le développement des activités du groupe BZ et du manutentionnaire et logisticien Surveyfert sur le quai de Petit-Couronne amènent le Port de Rouen à réaliser un certain nombre de travaux sur le front d’accostage. Premier acte de ce chantier en plusieurs étapes : 30 m de souille supplémentaires à l’extrême aval du quai pour offrir davantage de capacité de déchargement à Surveyfert dont le développement de l’activité s’est traduit récemment par la construction de deux nouveaux entrepôts de 4 000 m² et 5 000 m². Les travaux doivent démarrer en 2021 avec la construction d’un duc d’Albe d’une capacité d’amarrage de 300 tonnes. Les travaux de renforcement de berge et de dragage permettant l’allongement des souilles sont prévus entre 2021 et 2022.

L’approfondissement de la souille programmé en 2022

En 2021, toujours, la construction d’un second duc d’Albe viendra sécuriser l’accostage des panamax et overpanamax sur le secteur amont du quai exploité par le groupe BZ. Dans le prolongement de ces chantiers, le port a d’ores et déjà programmé entre 2022 et 2025 les travaux d’approfondissement de la souille à l’amont du quai, ou sur un des postes à quai, afin de créer un poste fluvio-maritime : « l’objectif est de permettre l’exploitation pendant chaque phase de travaux, de constituer un ensemble portuaire cohérent et de conserver une capacité de développement dans le cadre du futur projet de remblaiement de la darse des docks », rappelle Jérôme Vétillard, Chef adjoint du Service Etudes et Travaux d’Infrastructures du Port de Rouen. Pour compléter l’ensemble, le Port de Rouen prévoit également de lancer fin 2021 le chantier de l’amélioration de la desserte à l’arrière du quai de Petit-Couronne. Enfin, s’agissant du volet environnemental, le Service Etudes et Travaux d’Infrastructures de HAROPA - Port de Rouen anticipe à horizon 2024 des travaux d’amélioration de l’assainissement et du drainage de la plateforme nécessitant une reprise des terre-pleins pour lesquels les études sont actuellement en cours.

Retour sommaire