HAROPA

# Développement

A l’occasion de la dernière réunion du Conseil de Surveillance de HAROPA - Port de Rouen en mars dernier, plusieurs investissements ont été validés, parmi lesquels l’extension du quai de Radicatel, la réhabilitation complète du quai de Croisset ou encore la modernisation de l’appontement de Rubis Terminal.
- Port de Rouen

Publié le

Le Port de Rouen poursuit ses investissements

Construit en 1974, le terminal de Radicatel dispose d’un quai de 420 m de linéaire qui offre la double particularité d’être courbe, pour mieux épouser la topographie du site, et d’être traversé par une ligne haute tension qui complique l’action des grues. Pour optimiser les opérations de chargement et déchargement des navires, le Port de Rouen a fait le choix stratégique d’allonger le quai de 220 m en amont tout en approfondissant la souille pour exploiter au mieux le tirant d’eau du fleuve de 11,3m. Le chantier, estimé à 17,2 M€, doit démarrer en 2022 pour une livraison prévue fin 2023. L’objectif, confirme Ludovic Grabner, directeur du chenal et des travaux maritimes, « est de récupérer de nouvelles lignes vers le Royaume-Uni et l’Irlande » et de proposer sur un site proche de l’estuaire et de la zone industrielle du Havre une offre alternative sur un site multimodal.

« Une opération de maintenance de notre patrimoine portuaire »

Plus près de Rouen, sur le site de Croisset, le Port de Rouen a validé le projet de réhabilitation du quai d’armement du port qui accueille les ateliers de réparation navale ainsi que la zone d’accostage des dragues. "L'ouvrage s’est dégradé avec le temps et nous oblige à une réhabilitation totale », explique Ludovic Grabner qui évoque « une opération de maintenance de notre patrimoine portuaire ». Le quai ainsi conforté accueillera deux nouveaux appontements qui permettront l’usage de grues mobiles en bord à quai tandis qu’un poste pour la mise hors d’eau des vedettes sera créé. L’investissement d’un montant de 5,6 M€ comprend également une reprise du réseau d’assainissement et la mise en place d’un système de décantation pour limiter les rejets dans le fleuve. Ce chantier démarre en juillet 2020.

La modernisation de l’APGA validée

Au programme des nouveaux investissements, la modernisation de l’Appontement du Grand-Aulnay (APGA) permettra à l’exploitant Rubis Terminal d’accueillir des navires de 230 m grâce à la mise en place d’un nouveau dispositif d’accostage et d’amarrage. Le lancement des travaux est prévu courant 2021. Quant au quai de la papeterie dont le chantier de rénovation vient de s’achever, il va bénéficier d’un programme de déplacement du front d’accostage de 2 m pour préserver la stabilité du pied du talus sous-fluvial et ainsi gagner au final 30 cm de tirant d’eau.

SEA-Invest Rouen s’apprête à déployer ses nouvelles installations quai de la Papeterie

Le groupe SEA-Invest va construire sur l’amont du quai de la papeterie à Grand-Couronne un nouveau magasin de stockage de 9 000 m².

L’achèvement des travaux de réhabilitation et de renforcement du quai de la Papeterie à Grand-Couronne ouvre la voie à l’installation du futur magasin de stockage de SEA-Invest Rouen. Sur un site de près de 14 000 m² situé sur le pôle vracs solides à l’amont du quai de la Papeterie, le groupe Belge prévoit la construction d’un entrepôt de 9 000 m² qui prendra place dans le prolongement de ses installations existantes. But de l’opération : stocker des produits en vracs du type biomasse, agro-alimentaires ou encore engrais inertes. L’implantation, qui doit faire l’objet d’un avenant à la convention de terminal signée le 16 septembre 2014 entre HAROPA - Port de Rouen et SEA-Invest Rouen, permettra de renforcer la polyvalence du site avec en ligne de mire des opérations de stockage de vracs divers, voire à terme, du stockage de colis lourds sur le terre-plein extérieur.

Retour sommaire