# Covid-19

- Port de Rouen

Publié le

Veille sanitaire : la capitainerie et les agents maritimes sur le pont ! 

Face à la situation de crise internationale liée au coronavirus, la Capitainerie du port de Rouen connaît la marche à suivre. « En matière de veille sanitaire permanente, le règlement sanitaire international de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) prévoit une obligation de déclaration maritime de santé dès l’instant que le capitaine d’un navire suspecte à bord d’un navire une pathologie qui peut représenter un risque pour la santé publique », explique le commandant Pascal Bonnel. Une déclaration qui peut être relayée à l’Agence régionale de santé (ARS) ainsi qu’au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) pour les navires en mer. 

Si un cas suspect venait à être détecté par les autorités sanitaires, le navire ferait l’objet d’un traitement adapté en lien avec tous les acteurs concernés : agence régionale de santé, CROSS, préfectures maritime et terrestre, SAMU…

En attendant, la Capitainerie joue son rôle de relais auprès des agents maritimes et donc des navires, des recommandations émanant des services de l’Etat.

Retour sommaire