Port de Bonneuil-sur-Marne

Deuxième port fluvial d'Ile-de-France avec ses 198 hectares et plus de 100 entreprises amodiataires, un trafic de marchandises par voie d’eau et voie ferrée de plus de 2 Mt, le port de Bonneuil-sur-Marne, situé à 8 km de Paris, allie la performance d’une desserte tri-modale à un environnement de qualité. L'embranchement eau, fer, route, constitue un véritable atout pour les entreprises qui choisissent de s'implanter sur la zone industrielle et portuaire.
- Ports de Paris

Publié le

Un environnement dynamique

Sur 198 ha de superficie, le port propose 65 000 m² d’entrepôts et locaux d’activité, tous en propre.
Un terminal fluvial de 11 350 m² accueille les conteneurs et une desserte par lignes fluviales est assurée  vers les  ports  d’Evry, Gennevilliers et la  Bourdonnais, au centre de  Paris. Il permet aux entreprises situées dans la partie Sud-Est de la région parisienne de bénéficier des avantages du transport combiné fluvial à savoir : sécurité, régularité, réactivité, facilités  administratives (notamment au niveau des procédures douanières), facilité de stockage.

Les atouts du site portuaire

Dès sa création, le port de Bonneuil-sur-Marne a attiré les entreprises industrielles. Leurs activités, générant des trafics importants, ont entrainé le développement et la modernisation permanente du patrimoine bâti proposé par HAROPA - Ports de Paris et des infrastructures de la plate-forme. Aujourd’hui des prestations valorisantes, comme le transport combiné fer-route de  caisses mobiles ou le service fluvial de conteneurs, offrent aux entreprises des opportunités uniques qui suscitent l’intérêt des logisticiens. A proximité de Paris avec la desserte urbaine, le port offre aussi la possibilité de recevoir des trains de 850 m de long.
Pour  s’implanter  le  port  propose,  des  terrains  viabilisés  et  constructibles, des entrepôts et des bureaux avec accès au réseau EDF moyenne et basse tension, au gaz industriel, connections aux réseaux de télécommunication à haut débit.
S’installer sur le port de Bonneuil-sur-Marne, c’est aussi bénéficier de la présence et de l’expertise de l’équipe de l’agence portuaire présente sur site. Interface permanente avec les entreprises, l’agence apporte la réactivité indispensable pour proposer au quotidien des solutions

Un site en constante évolution

Pour répondre au mieux aux ambitions du développement de ses activités, en harmonie avec son environnement, le port de Bonneuil-sur-Marne s'est  doté d'un Schéma d'Aménagement de Développement Durable à moyen terme (2020). Une équipe de concepteurs a élaboré un projet de référence et s'est engagée dans une collaboration de 6 ans pour le mettre en application.

Un  bâtiment logistique de 18 000 m² sur un terrain de 47 000 m² dans la partie nord du port, répond à une logistique postale  
fer/route, par caisses mobiles. Il bénéficiera des caractéristiques les plus modernes en faveur de la qualité environnementale. 9 ha de terrains supplémentaires sont en cours d’acquisition. Ces  terrains  attenant  au  faisceau  ferroviaire  accueilleront  de nouvelles implantations directement desservies par les modes ferrés et fluviaux.

Une plateforme multimodale reconnue

Ce grand port au Sud-Est de la capitale confirme sa vocation de plate-forme multimodale. En location : des terrains industriels viabilisés, des terre-pleins, des locaux d'activités, des entrepôts et des bureaux d'accompagnement.

De nombreuses entreprises françaises et étrangères ont déjà choisi le port de Bonneuil-sur-Marne pour sa capacité d'adaptation aux stratégies industrielles innovantes.  Parmi elles, Bamesa, Carniato, Colas, Eiffage, Galloo, Geodis, Groupe Dauphin, Lafarge-Ciments, La Poste, Saint-Gobain, Veolia, Weber et Broutin

Le port de Bonneuil est desservi par quatre modes de transport et embranché eau, fer, route.

Le schéma d’aménagement et de développement durable (SADD)

HAROPA - Ports de Paris a pour ambition que les ports franciliens soient durablement porteurs de développement économique, s’insèrent dans leurs territoires et soient vertueux sur le plan environnemental.
Le Schéma d’Aménagement et de Développement Durable (SADD) du port de Bonneuil-sur-Marne est un document de planification qui vise à mettre en cohérence les actions menées sur la plateforme de Bonneuil par HAROPA - Ports de Paris à l’horizon des dix à quinze prochaines années.
Le SADD a été approuvé par le Conseil d’Administration de HAROPA – Ports de Paris le 28 novembre 2018.

Retrouvez ici le texte intégral du SADD et la synthèse.

Accès logistiques

FLUVIAL
situé  sur  la  Marne  à  7  km  du  confluent de la Seine, le port accueille des convois poussés jusqu'à 2 500 tonnes et des  liaisons de transports fluviaux de conteneurs entre Evry, Paris, Gennevilliers et Le Havre.
FLUVIO-MARITIME
par caboteur jusqu'à 1 200 tonnes.
FERROVIAIRE
un faisceau de triage électrifié accessible aux trains complets de 750 m. 22 km de voies desservent la quasi-totalité des terrains  ; une liaison ferroviaire reçoit des trains de 850 m opérée par BTM (liaisons avec Dunkerque, Dourges, Marseille et Avignon) ; un   gestionnaire délégué d’infrastructures ferrées : COLAS RAIL.
ROUTIER
desserte gabarit poids lourds avec aires d'évolution. Une connexion directe avec l’A86 est prévue pour 2018.  
ACCÈS TRANSPORTS EN COMMUN
- RER   A   (Sucy-Bonneuil,   Champigny),   
- Métro ligne n°8 (Créteil Préfecture)
- Bus 117
- Navettes dédiées

A la découverte du port

Programme 2019 des Croisières-découvertes

Les dates pour les visites sont les suivantes :
- 21 septembre (Journées du Patrimoine) (14 h 30 à 16 h 00)
- 5 octobre (14 h 30 à 16 h 00)

Participer à l’enquête publique environnementale du 3 juin au 4 juillet 2019
Du 3 juin au 4 juillet 2019, le projet de prolongement de la RN 406 jusqu’au port de Bonneuil-sur-Marne sera de nouveau présenté au public dans le cadre de l’enquête publique environnementale. Organisée par le Préfet de Val-de-Marne, cette enquête se déroule sous l’autorité d’une commission d’enquête indépendante, nommée par le tribunal administratif. La présente enquête publique porte notamment sur deux autorisations environnementales différentes : une autorisation au titre de la loi sur l’eau et une autorisation au titre de la protection des habitats.