Logistique urbaine durable

Chaque année, ce sont plus de 2 millions de tonnes de marchandises (BTP mais aussi produits de consommation) qui pénètrent la capitale par le fleuve, ce qui représente une économie de 100 000 camions dans les rues !
- Ports de Paris

Publié le

Le fleuve, une solution logistique adaptée à tous vos besoins

La logistique urbaine, c'est l'ensemble des techniques permettant
d'acheminer dans les meilleures conditions les flux de marchandises qui
entrent, sortent et circulent dans la ville.
Du e-commerce au colis exceptionnel, la logistique urbaine s’applique
à toutes les marchandises :
- BTP et Produits valorisables : granulats, mâchefers, papiers/cartons,
plastiques, déchets industriels banals (DIB), déblais du BTP,
- Produits à forte valeur ajoutée : voitures, électroménager, messagerie express, produits alimentaires (y compris frais et surgelés), textile,
boissons.

Tous les conditionnements : palettes, vrac, fûts, colis lourds, sacs, big
bags, conteneurs, caisses mobiles, véhicules de livraison embarqués
(vélos, véhicules légers ou lourds).

Tous les modes de livraison : e-commerce, restauration hors domicile
(cafés, restaurants, restauration rapide, collectivités publiques ou privées,
points de ventes, relais colis....).

Une alternative fiable, attractive et durable

FIABILITÉ
- Réseau fluvial non saturé
- Flexibilité des livraisons
- Sécurité des opérations de transport et de transbordement.
ATTRACTIVITE
- Diminution des coûts externes
- Un réseau portuaire intégré dans la ville, au plus près des points de consommation.
DURABILITE
- Réduction des émissions de CO2
- Maîtrise des nuisances sonores
- Diminution du nombre de km parcourus par la route.

Un réseau de ports urbains dédiés à la logistique

Les ports urbains offrent une souplesse et une multiplicité d’escales dans Paris. Ils sont connectés aux plateformes multimodales de Gennevilliers, Bonneuil-sur-Marne, Limay-Porcheville ainsi qu’aux autres ports HAROPA, à l’amont comme à l’aval de Paris.

La logistique fluviale urbaine : une réalité

La logistique urbaine fluviale est déjà une réalité en Ile-de-France pour :
- La filière BTP (11Mt/an) : la voie d’eau permet l’approvisionnement des centrales à béton, l’évacuation des déblais et la distribution de produits finis (Point P, Raboni),
- La filière produits valorisables (6 Mt/an) : chaque année, plusieurs milliers de conteneurs de déchets (papiers usagers et DIB) empruntent la voie d’eau (20 000 EVP/an) pour le compte d'UPM et de VEOLIA. Les groupes PAPREC et SITA utilisent le fleuve pour faire transiter des encombrants et des plastiques vers leurs centres de tri et de traitement.
Dans le cadre des travaux du métro Grand Paris Express, un partenariat a été engagé entre HAROPA - Ports de Paris et la Société du Grand Paris pour privilégier l’utilisation de la voie fluviale dans l’évacuation des déblais de chantier - 45 Mt prévues en quinze ans. Pour cela, quatre plates-formes de
transbordement fluvial seront créées sur les ports suivants, à proximité des puits de tunnelier : Ile Monsieur à Sèvres, Gennevilliers, Aubervilliers et les Ardoines à Vitry-sur-Seine.

Complémentarité des offres pour une logistique urbaine durable

HAROPA - Ports de Paris, la Caisse des Dépôts, et Sogaris s’associent pour développer des liens opérationnels et conforter leur offre commerciale, des
flux internationaux à la logistique du dernier kilomètre.
Ce partenariat permet de porter l’investissement de l’hôtel logistique ferroviaire de Chapelle International dont l’objectif est de favoriser l’entrée dans la capitale
des marchandises par navette ferroviaire, puis d’assurer une distribution finale par véhicules propres de type électriques, GNV ou hybrides.
Le terminal ferroviaire urbain pourra recevoir jusqu’à quatre trains par jour en provenance notamment du port HAROPA de Bruyères-sur-Oise et de Dourges.