Lettre #15 Territoires

- Ports de Paris

Publié le

Le tourisme industriel au fil de l’eau

Après un début de saison gelé pour cause de crise sanitaire, les croisières publiques organisées par HAROPA - Ports de Paris en partenariat avec le Comité départemental du tourisme du Val-de-Marne et l’Office du tourisme de Gennevilliers ont repris en septembre. Une initiative au succès grandissant.

A quelques jours de l’événement, la première croisière fluviale de la saison organisée par l’Office de tourisme et syndicat d’initiatives de Gennevilliers affichait déjà complet. Une satisfaction pour le président de l’OTSI, Noël Joubert, qui se félicite de ce partenariat initié voilà trois ans avec -Ports de Paris : "nous sommes souvent débordés par la demande, comme c’est le cas cette année à l’occasion des Journées du patrimoine". Une croisière exceptionnellement gratuite qui  a emmené les curieux pour une visite guidée de 1h30 à la découverte des installations portuaires du premier port fluvial d’Ile-de-France et second port fluvial d’Europe !

"Le port est aussi un site touristique"

Même si depuis trois ans le succès ne se dément pas, au point d’accueillir plus de "touristes" que d’habitants de Gennevilliers fait remarquer Noël Joubert, l’OTSI a fait le choix en cette rentrée d’axer sa communication en direction d’une clientèle toujours plus locale. "Nous avons distribué en septembre 18 000 exemplaires d’un journal entièrement dédié à ces croisières", pour mieux faire connaître l’événement. Et les retours n’ont pas tardé à se faire sentir. "Si le port fait partie du patrimoine industriel, architectural et culturel de notre ville, c’est aussi un site touristique", martèle le président de l’OTSI. Riche de ses 100 ans d’histoire, le port de Gennevilliers se dévoile ainsi au rythme d’une croisière par mois. Cette année, COVID-19 oblige, trois dates sont confirmées au-delà des Journées du patrimoine : les 15 et 17 octobre et le 10 novembre prochain.

Un port qui impressionne et suscite la curiosité

Dans le Val-de-Marne, sur le port de Bonneuil, l’expérience est plus ancienne encore explique François Roblot, puisqu’elle a démarré en 2013. Responsable du service études et développement au Comité départemental du tourisme du Val-de-Marne, il reconnaît que ces croisières insolites "répondent à beaucoup de questions que se posent les riverains sur ce port qui impressionne et suscite la curiosité". L’initiative, de surcroît, s’inscrit parfaitement dans la volonté du Département de privilégier le tourisme industriel : "depuis plus de dix ans, nous démarchons également les entreprises afin qu’elles acceptent d’ouvrir leurs portes pour montrer leurs savoir-faire. Il existe une demande importante de la part des habitants et des visiteurs et même une véritable passion chez certains pour les modes de transport sur la voie d’eau". D’ailleurs, la première croisière programmée fin septembre  était complète avant l’heure, en attendant celles du 16 octobre et du 6 novembre prochains.

1500 croisiéristes enregistrés à Bonneuil-sur-Marne depuis 2013

Le CDT94 qui a depuis 2013 accueilli près de 1500 croisiéristes sur ce parcours à la découverte des installations portuaires, souhaite désormais aller au-devant des entreprises portuaires pour qu’elles ouvrent à leur tour leurs portes aux visiteurs et groupes scolaires de plus en plus nombreux. Une problématique partagée par Noël Joubert à Gennevilliers qui aimerait à l’avenir profiter de ces croisières pour aller à la découverte de ceux qui font vivre le port.

Réservations : www.exploreparis.com (pour les croisières au port de Bonneuil-sur-Marne) et www.gennevilliers-tourisme.com (pour les croisières au port de Gennevilliers)