Lettre #12 En direct des ports

- Ports de Paris

Publié le

Seine Aval
16 ha pour développer la logistique fluviale

A l’occasion du renouvellement d’une convention d’occupation sur le port de Limay, HAROPA - Ports de Paris lance un appel à projet sur un terrain d’environ 16 hectares en vue d’y installer de nouvelles activités liées à la logistique fluviale. Le site présente également un entrepôt de 2 370 m2. Pour Ports de Paris, il s’agit d’une opportunité foncière exceptionnelle. En effet, le Port de Limay est le premier port à l’entrée du réseau d’Ile-de-France disposant d’équipements de transfert modal rares sur l’axe Seine (ponts roulant, quais publics, quai intermodal fer/fleuve). Enfin, de nombreuses activités y sont implantées (BTP, terminal à conteneurs, recyclage des déchets…), dont certaines à dimension internationale (à l’instar des exportations de céréales, logistique européenne de produits sidérurgiques…).

Paris Seine
Les ports de Bercy et de Charenton se renouvellent

HAROPA - Ports de Paris va lancer en début d’année deux appels à projets qui consistent à réhabiliter des ensembles de bâtiment (930 m2 à Bercy et 165 m2 à Charenton) et à développer le transport fluvial sur la Seine, tout en privilégiant la cohabitation avec d’autres activités sur les quais (de loisir par exemple). Les lauréats signeront une convention de 30 ans maximum avec HAROPA - Ports de Paris et bénéficieront de conditions tarifaires favorables en privilégiant le transport fluvial. Ils participeront ainsi aux enjeux de transition énergétique et de développement d’une ville durable.

Gennevilliers
Des opportunités foncières exceptionnelles

Le Port de Gennevilliers dispose d’un foncier rare et prisé. Dès cette année, trois terrains seront en mesure d’accueillir de nouveaux projets : un premier de 6 hectares pourra laisser place à un entrepôt de grande taille dédié à des opérations de logistique urbaine ; un second terrain de 2 hectares offrira une connexion directe aux bretelles des autoroutes A15 et A86 ; et un troisième de 1,4 hectares permettra l’implantation d’un immeuble tertiaire d’activités et de services dans le prolongement d’un quartier en profonde mutation. Ces opportunités foncières confirment la place du port de Gennevilliers comme plateforme centrale de la logistique durable en Ile-de-France.

Seine Amont
Création d’un centre d’hébergement d’urgence au port de Bonneuil

Depuis le 9 janvier dernier, jusqu’à 120 personnes sont accueillies par l’association Emmaüs Solidarités dans le Bâtiment 1-7 cd du Port de Bonneuil. Cela fait suite à l’annonce du ministre chargé du Logement qui avait annoncé, en octobre dernier, la création de 14 000 places d’hébergement d’urgence mobilisables au cours de l’hiver, en plus des 146 000 places ouvertes toute l’année. HAROPA - Ports de Paris a étudié la possibilité d’utiliser ce bâtiment pour un hébergement d’urgence suite à la demande de la Préfecture du Val-de-Marne. Les locaux mis à disposition (jusqu’à avril 2020), sont constitués de 1 805 m² de bureaux et comprennent un rez-de-chaussée et deux étages. Dans l’attente d’une future commercialisation du bâtiment, Ports de Paris fait la preuve que le patrimoine immobilier portuaire peut aussi, en période transitoire, être utilisé pour un usage solidaire.