Lettre #11 Environnement

- Ports de Paris

Publié le

Port de Limay : six nouvelles ruches en faveur de la biodiversité

HAROPA – Ports de Paris a inauguré le 8 octobre le troisième rucher implanté sur les ports franciliens. Un événement qui illustre l’engagement de l’Établissement depuis de nombreuses années en faveur de la préservation de la biodiversité.

Dix-huit, c’est désormais le nombre de ruches qui ont élu domicile dans les ports franciliens. HAROPA - Ports de Paris a inauguré le 8 octobre un nouveau rucher sur la plateforme portuaire de Limay dans les Yvelines. L’événement s’est tenu à l’occasion de l’Instance Permanente de Concertation, outil de dialogue avec les parties prenantes du port (entreprises, élus, associations...).

"L’initiative s’inscrit dans notre démarche globale en faveur de l’environnement" précise Angeline Guéant, Responsable Service Exploitation et Service Portuaire de l’Agence Seine-Aval. "Ainsi, le port pratique également l’éco-pâturage avec des moutons et des chèvres". À noter qu’une exposition sur les abeilles accompagne l’implantation de cette nouvelle ruche : "elle est ouverte au public et participe de nos actions d’information et de sensibilisation que nous menons également au travers de notre lettre mensuelle sur l’environnement destinée aux clients du port et à ses parties prenantes", souligne Angeline Guéant.

Une politique environnementale ambitieuse

En partenariat avec l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF) et son programme "Abeille Sentinelle de l’environnement", HAROPA – Ports de Paris s’est engagé depuis 2013 dans une politique active en faveur de l’apiculture. Les ports de Gennevilliers et de Bonneuil-sur-Marne accueillent ainsi chacun six ruches, dont trois ruches pédagogiques autour desquelles sont organisés les APIDAYS, journées de sensibilisation auprès du public. Confirmant ce succès, l’Établissement a d’ailleurs récemment renouvelé pour trois ans la convention de partenariat avec l’UNAF.

Dans le cadre de sa politique de Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE), HAROPA - Ports de Paris soutient en effet activement la biodiversité. Depuis six ans, l’utilisation de pesticides est bannie sur les espaces verts des ports, soit 10 % du foncier portuaire. Le matériel et les pratiques de désherbage ont été adaptés en conséquence via une gestion différenciée et durable.

Un engagement sur tout l’axe Seine

Ce sont ces actions de gestion écologique et de préservation de la biodiversité qui ont permis depuis quelques années de développer l’implantation de ruches. Avec aujourd’hui des résultats qui se comptent en pots de miel. Les deux ruches de la plateforme de Limay ont quant à elles déjà permis la récolte d’une quarantaine de pots, soit l’équivalent de 5 kilos de miel. Fort de cette réussite, HAROPA - Ports de Paris concourt pour la première fois cette année aux "Miels de la Métropole du Grand Paris", ouvert aux apiculteurs professionnels et amateurs, ainsi qu’aux associations, entreprises et collectivités territoriales du territoire.

Mais les deux autres ports de l’axe Seine ne sont pas en reste. En avril 2016, HAROPA - Port de Rouen et HAROPA - Port du Havre ont ainsi installé douze ruches au cœur des zones portuaires dans des espaces naturels situés hors zones de passage, ombragés, clos et offrant une grande variété de plantes mellifères.