Lettre #10 Actu Eco

- Ports de Paris

Publié le

La nouvelle agence Point.P conforte l’esprit du port urbain

Moderniser une installation industrielle en bord à quai tout en minimisant les nuisances environnementales et en améliorant le cadre de vie, c’est possible. La nouvelle agence Point.P sur le port de Javel renouvelle le genre avec un bâti à l’architecture sobre et moderne, parfaitement intégré dans son environnement.

Un site « exemplaire », c’est le terme qui revient pour qualifier la nouvelle agence Point.P sur le port de Javel Bas, à la fois dans la bouche des acteurs de la communauté portuaire mais aussi des riverains ou promeneurs qui fréquentent les quais.

Le premier négociant français de matériaux de construction qui dispose de 851 sites (groupe SGDB, filiale de Saint-Gobain) a inauguré sa nouvelle installation d’une superficie de 2120 m2 sur le port de Javel Bas, face au parc André Citroën et à deux pas du Pont Alexandre III.

Cette installation, implantée dans le cadre d’un appel à projets organisé par Ports de Paris, approvisionne les artisans par la voie d’eau. Objectif de l'enseigne : se positionner à moins de 30 minutes des chantiers. Au total, l’ambition de Point.P sur le réseau portuaire francilien est un report modal de 92 000 tonnes en 2019.

Aujourd’hui, la flotte de Point.P est constituée de deux péniches, L'Androméda et La Freedom. Elles effectuent chacune des tournées permettant de charger les matériaux chez les différents fournisseurs et de livrer les agences. Elles repartent chargées des palettes consignées ainsi que de déchets de chantiers.

Au total, les deux péniches acheminent plus de 300 tonnes de matériaux chacune. Et permettent l’économie de 600 camions. L’agence Point.P montre que le développement d’activités économiques sur les berges contribue au dynamisme du trafic voie d’eau. Un exemple à suivre pour les filières de transit de matériaux.

Un concept qui maintient l’activité économique au cœur des villes

Selon l'architecte Elisabeth Veit, qui a conçu six bâtiments, dont quatre de stockage, « l'agence forme une sorte de petite ville » et s’insère de façon harmonieuse dans son environnement, sans rupture avec le paysage environnant. Les matériaux, eux aussi, sélectionnés pour leur résilience face à la crue, et mariant le bois à l’acier, ont un fort avantage esthétique.  

L’ensemble s’intègre au paysage urbain portuaire, et fait évoluer l’image du lieu. Rien de plus naturel, lorsque l’on sait que le port de Javel Bas dans son ensemble fait l’objet d’un important programme de réhabilitation mené par Ports de Paris. Espaces publics requalifiés, cheminements piétons et cycles sécurisés, zones végétalisées ; autant d’aménagements qui renouvellent l’esprit du site et répondent à une attente forte des riverains.

Avec le réaménagement de l’agence, ce sont aussi tous les badauds qui peuvent dorénavant profiter de pauses en bord de Seine. L’agence a décidé de proposer des transats en libre-service accessibles au public dès 16h30. Une attention bien pensée pour parfaire l’ambition de la marque : « réinventer la place du négoce dans la cité ».

Tous ces atouts permettent d’insuffler une nouvelle énergie au port de Javel Bas. L’agence a bien compris que la qualité d’insertion de son activité favorisant le partage des usages industriels et de loisirs, garantirait au long cours, une meilleure acceptabilité.