Histoire de la péniche Louise-Catherine

La "Louise-Catherine", aussi appelée "Asile Flottant", est une péniche rénovée par Le Corbusier en 1929 sur une commande de l’Armée du Salut. C’est un chaland en ciment armé construit en 1919 afin de ravitailler Paris en charbon. L’Armée du Salut fait l’acquisition de ce chaland pour accueillir des sans-abri à l’issue de la Première Guerre Mondiale.
- Ports de Paris

Publié le

Winnaretta Singer Polignac, fille du fondateur de machine à coudre Singer, finança la rénovation et choisit Le Corbusier.  Son intervention consista à ajouter des poteaux, des toits, des fenêtres en bandeaux et des toits-terrasses pour créer un espace  reprenant les principes de l’architecture moderne qu’il défendait.  L’architecte japonais Kunio Maekawa, qui travaillait alors dans l’atelier de Le Corbusier, se chargea des dessins.  

"L’Asile Flottant" se trouve aujourd’hui 50 quai d’Austerlitz (13e) sur la rive gauche de la Seine, à 1,5km en amont de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris.  Avec 65 ans d’histoire comme asile des plus démunis tenu par l’Armée du Salut, la péniche se détériora et fut abandonné en 1995.

En 2006 Mr. Francis Kertekian reprit le chaland de l’Armée du Salut pour le restaurer et le transmettre aux générations suivantes.  En 2008 la péniche fut classée "objet mobilier"   par le ministère de la culture.  Malheureusement la Louise-Catherine a coulé lors de la crue de Seine de février 2018 et restait sous l’eau pendant 2 ans et 8 mois.

En août 2020 l’Architectural Design Association of Nippon (Association japonaise ADAN) est devenue nouveau propriétaire de la péniche et mène le projet de réhabilitation sous l’initiative de l’architecte Shuhei Endo.  Le renflouement a réussi au lundi 19 octobre dernier. Les travaux de restauration commenceront dès le printemps prochain après les expertises complètes de l’état de péniche.  La remise en état d’origine fidèle aux plans de Le Corbusier est attendue dans les prochaines années.