HAROPA

Les ports de l’axe Seine exposés à une situation préoccupante

Depuis le 5 décembre dernier, les ports de l’axe Seine subissent de plein fouet les impacts des mouvements sociaux contre le projet de réforme des retraites qui entraînent de très graves perturbations, à répétition, sur leur fonctionnement et sur l’ensemble des activités maritimes et logistiques.

Publié le

Evènements

La Seine : un axe stratégique pour les chantiers Olympiques

Sous l’égide du préfet de la région d’Île-de-France, Michel Cadot, une convention de partenariat en faveur du recours à la logistique fluviale pour la construction du Village Olympique et Paralympique des JOP 2024 associant l’Etat, la SOLIDEO (représentée par Nicolas Ferrand, directeur général exécutif), HAROPA-Ports de Paris (représentée par Catherine Rivoallon, présidente du conseil d’administration de HAROPA-Ports de Paris) et Voies Navigables de France (représenté par Thierry Guimbaud, directeur général) a été signée le mardi 21 janvier 2020 à bord du bateau Le Tivano à l’escale d’Issy-les Moulineaux.

Publié le

Evènements

JOP 2024 : les ports et le transport fluvial font le pari de la Seine

A l'occasion de la cérémonie des voeux 2020 mardi 14 janvier, Antoine Berbain, directeur général délégué de HAROPA, a annoncé l'initiative "Le pari de la Seine" dans le cadre des prochains Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024.

Publié le

Entreprise

Le bois prend la voie d'eau

Une expérimentation de transport de bois par le fleuve a été réalisée en décembre entre les ports de Rouen et Bruyères-sur-Oise, en passant par Conflans-Sainte-Honorine. Spécialiste de construction bois, la société Cuiller Frères - sise à Petit-Couronne près de Rouen - a choisi d’utiliser la Seine et l’Oise pour approvisionner des chantiers localisés en Ile-de-France. HAROPA et Voies Navigables de France ont accompagné et soutenu ce test grandeur nature.

Publié le

Evènements

Nouveau record de tirant d’eau à l’export pour HAROPA - Port de Rouen

Le navire Equinox Dream a décapelé (*), le vendredi 27 décembre 2019 vers 13 h. Ce vraquier, long de 197 m et large de 32 m, est sorti avec un tirant d’eau (**) de 11,15 m, ce qui constitue un nouveau record à l’export pour HAROPA - Port de Rouen et son chenal approfondi. Le vraquier a chargé 45 000 t d’orge fourragère, à destination du Qatar, sur le terminal Sénalia Grand-Couronne. Il était consigné par l’agence Provermarine. L’Equinox Dream a mis le cap sur Dunkerque pour un complément de chargement. Arrivé à Grand-Couronne le dimanche 22 décembre à 10 h, le navire construit en 2011 et battant pavillon des Iles Cayman, a appareillé vendredi à 5 h 10 pour décapeler à 12 h 55.

Publié le

Evènements

Chantier de Notre-Dame de Paris : un transformateur livré par voie d’eau

Dans le cadre du chantier de reconstruction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, HAROPA-Ports de Paris a permis la mise en place d’un convoi exceptionnel pour livrer par le fleuve un transformateur directement sur le site.

Publié le

Aménagements portuaires

Siemens Gamesa et HAROPA- Port du Havre signent les Conventions pour l'accueil de l’usine d’éoliennes en mer

Siemens Gamesa Renewable Energy et HAROPA - Port du Havre ont signé les accords clés pour la réalisation d’une usine d'éoliennes offshore au Havre. Il s’agit du plus grand projet industriel de l'histoire des énergies renouvelables en France.

Publié le

Environnement

HAROPA - Port de Rouen, un acteur engagé de l’économie circulaire

HAROPA - Port de Rouen est lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt économie circulaire (AMI), lancé par l’Etat, la Région Normandie et l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). L'AMI 2019 a pour but de permettre l'émergence de projets d'économie circulaire et d'encourager la dynamique régionale à long terme.

Publié le

Aménagements portuaires

Un nouveau Schéma d’Orientations des Berges et des Ports dans Paris.

Le nouveau Schéma d’Orientations des Berges et des ports dans Paris à horizon de 5 ans, a été approuvé par le Conseil d’Administration d’HAROPA Ports de Paris lors de sa séance du 27 novembre 2019. Il constitue une mise à jour du schéma précédent, élaboré en 2011. Sa rédaction a donné lieu à de nombreuses rencontres et séances de travail avec les usagers et acteurs du fleuve, dont la Ville de Paris, la Communauté Portuaire de Paris, E2F, l’Association de Défense de l’Habitat Fluvial, les Voies Navigables de France, la DRIEA, la DRIEE, la Préfecture de Région et la Préfecture de Police, qui ont salué avec intérêt la démarche.

Publié le

S'abonner à