HAROPA PORT

Un plan d’action global pour favoriser le développement du transport fluvial

A travers le processus de concertation engagé en octobre 2017, des avis émis et du bilan remis par la garante, désignée par la Commission nationale du débat public (CNDP), un plan d’action global nommé « les cinq chantiers pour le développement du transport fluvial » a été engagé aux côtés de Voies navigables de France (VNF).
- Direction territoriale du Havre

Publié le

Communément appelés les « cinq chantiers pour le développement du transport fluvial », ce plan d’action initié par HAROPA et Voies navigables de France vise à développer un certain nombre de projets dans le but d’accroître la part modale fluviale. Ils concernent : 

  • chantier n°1 : l’amélioration de l’efficacité et du coût des chaînes logistiques passant par le terminal multimodal ;
  • chantier n°2 : la mutualisation par les opérateurs fluviaux de leurs moyens de transport ;
  • chantier n°3 : la baisse des coûts de manutention sur les terminaux maritimes pour les trafics fluviaux ;
  • chantier n°4 : l’amélioration des conditions et des performances de navigation des bateaux fluviaux sur la Seine ;
  • chantier n°5 : l’amélioration de la motorisation des bateaux pour réduire les consommations et consolider l’avantage écologique du transport fluvial par rapport au transport routier. 

Pour découvrir les détails, atouts, états d’avancement de chacun de ces chantiers, nous vous invitons à visionner les vidéos produites par HAROPA sur le sujet