HAROPA

Newsletter AccèsfluvialPort2000#portduhavre

- Port du Havre

Publié le

Une nouvelle étape pour l’amélioration de l’accès fluvial à Port 2000

invitatonHAROPA - Port du Havre tiendra le 31 mars une réunion publique axée sur l’amélioration de l’accès fluvial à Port 2000. Le report modal vers le fleuve, enjeu majeur pour le développement de la compétitivité et la réduction de l’empreinte environnementale des activités portuaires, fait partie de la feuille de route stratégique des ports de l’axe Seine et donc du futur établissement portuaire unique de la Seine.

A la suite de la phase de concertation préalable initiée en 2017 et avant le lancement de l’enquête publique sur le projet de la « chatière » qui se tiendra à l’automne prochain, HAROPA - Port du Havre tiendra le 31 mars une réunion publique qui visera à rappeler au public et aux parties intéressées l’ensemble du projet, de présenter le bilan émis par la garante, désignée par la Commission nationale du débat public (CNDP) (*) et donc la décision du maître d’ouvrage prise à cette issue, à savoir la mise en œuvre conjointe avec Voies navigables de France (VNF) d’un plan d’action pour le développement du transport fluvial et la création d’un accès fluvial direct à Port 2000, matérialisé par un chenal maritime protégé dit "la chatière". Lire la suite...

Un plan d’action global pour favoriser le développement du transport fluvial

A travers le processus de concertation engagé en octobre 2017, des avis émis et du bilan remis par la garante, désignée par la Commission nationale du débat public (CNDP), un plan d’action global nommé « les cinq chantiers pour le développement du transport fluvial » a été engagé aux côtés de Voies navigables de France (VNF).

Communément appelés les « cinq chantiers pour le développement du transport fluvial », ce plan d’action initié par HAROPA et Voies navigables de France vise à développer un certain nombre de projets dans le but d’accroître la part modale fluviale. Lire la suite...

La création d’un accès fluvial direct à Port 2000 : la « chatière »

A l’étude depuis 2015, le projet de liaison fluviale entre les terminaux de Port 2000 et le port historique du Havre doit favoriser dans les décennies à venir l’essor de la part modale du transport fluvial sur l’axe Seine. HAROPA - Port du Havre en prévoit la mise en service au 1er janvier 2024.

Le transport massifié est un enjeu capital pour le développement de la compétitivité des ports, autant qu’un atout dans la nécessaire transition écologique des territoires. Avec la réalisation de la « chatière », HAROPA - Port du Havre entend bien donner un coup d’accélérateur au développement du mode fluvial, en permettant ici aux unités fluviales d’accéder aux terminaux de Port 2000 en toute sécurité. Lire la suite...

La « chatière » : un plan de financement bouclé 

Le projet de création d’un accès fluvial direct à Port 2000 va nécessiter un investissement de pas moins de 125 M€, encouragé par la Région Normandie, l’Union européenne et l’Etat aux côtés de HAROPA - Port du Havre.

Le 26 mars 2019, la Commission européenne publiait la liste des projets retenus dans le cadre de l’appel à proposition Transport 2018 du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE). Une liste dans laquelle figurait alors le projet de création d’un accès fluvial direct à Port 2000, porté par HAROPA - Port du Havre. La Commission relevait à cette occasion que le projet visait à faciliter le transport fluvial et la multimodalité au sein du Corridor Atlantique du réseau transeuropéen, et en particulier le long de l’axe Seine. En acceptant de participer au financement de ce projet à hauteur de 24,9 M€, la Commission européenne a permis d’encourager sa réalisation. Lire la suite...

Des études pour mesurer l’impact environnemental du projet  

Depuis que HAROPA - Port du Havre a initié en 2015 les premières études environnementales, en lien avec le projet de liaison fluviale vers Port 2000, le dialogue avec les acteurs locaux environnementaux s’est renforcé. Un groupe de travail spécifique a notamment été associé, composé d’institutionnels et d’experts du territoire.

Dans la continuité de la concertation qui s’est achevée en janvier 2018 sur le projet d’amélioration de l’accès fluvial à Port 2000, des avis recueillis auprès du public et du bilan émis par la garante, le Port du Havre a souhaité mettre en place un groupe de travail spécifique réunissant les acteurs institutionnels et scientifiques de l’environnement sur le territoire. Lire la suite...