HAROPA PORT

Newsletter 8#portduhavre – Février-Mars 2021 / Dossier

- Direction territoriale du Havre

Publié le

Le report modal, un atout stratégique pour HAROPA

HAROPA et SNCF Réseau ont organisé, au Havre le 11 février, la seconde édition de Fret ferroviaire axe Seine (FFAS). L’occasion de rappeler l’importance du développement ferroviaire sur le territoire et donc du report modal des marchandises conteneurisées arrivant par la voie maritime au port du Havre. 

©HAROPA – Eric Houri 


Dispositif unique en France, Fret ferroviaire axe Seine (FFAS) est une démarche qui rassemble les acteurs du fret ferroviaire autour de l’opérateur historique SNCF Réseau et des ports du Havre, de Rouen et de Paris, réunis sous la bannière HAROPA. A quelques mois de la création de l’établissement portuaire unique de l’axe Seine, cette seconde édition tombait à point nommé pour rappeler l’enjeu stratégique que constitue le développement du fret ferroviaire en vallée de Seine. Un développement qui, à l’échelle du territoire « est au cœur de la stratégie du Grand port maritime d’Etat, qui verra le jour au 1er juin prochain », a rappelé en ouverture des débats Stéphane Raison, directeur général préfigurateur HAROPA.

Pour voir ou revoir la deuxième session du FFAS (replay) : cliquez-ici 

« La bataille des ports se gagne à terre… et par le fer ! »

Afin d’élargir leur hinterland, les ports de l’axe Seine doivent disposer de solutions massifiées pour l’acheminement des marchandises. La compétition internationale se joue entre tous les ports et « la capacité à massifier les flux est essentielle et stratégique », comme l’a précisé le président directeur général de SNCF Réseau, Luc Lallemand, avant d’ajouter que « la bataille des ports se gagne à terre… et par le fer ! ». Pour encourager et convaincre les industriels à repenser leurs modes logistiques en recourant davantage au fer, les différentes interventions ont souligné la fiabilité du service et la qualité des infrastructures en place et à venir.

Les promesses de la ligne Serqueux - Gisors

Avec la réouverture, le 12 mars prochain, du tronçon Serqueux - Gisors, récemment modernisé et électrifié, le potentiel de développement du fret ferroviaire sur l’axe Seine est renforcé. Itinéraire alternatif à la ligne Paris – Mantes-la-Jolie – Rouen - Le Havre, ainsi qu’à celle via Amiens et Créteil, la nouvelle ligne permettra d’offrir pas moins de 25 sillons ferroviaires supplémentaires chaque jour et donc d’augmenter la capacité d’acheminement de marchandises vers et depuis Le Havre. « C’est grâce à l’optimisation des liaisons ferrées existantes et au développement de nouveaux services que nous augmenterons le report modal sur l’ensemble des régions françaises et que nous pourrons conquérir de nouveaux marchés dans toute l’Europe », a rappelé à cette occasion Stéphane Raison. 

Un AMI lancé au Havre pour développer les services ferroviaires

Pour amplifier ce rebond attendu du report modal vers le fer, HAROPA - Port du Havre a lancé en février, à destination des acteurs du transport combiné, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour développer de nouveaux services. Cette annonce vient compléter celle du dispositif d’incitation pour le report modal vers le fer et le fleuve qui va être mis en place pour les années 2021 et 2022 par le Port du Havre. Ce soutien financier s’inscrit dans la dynamique gouvernementale qui prévoit la baisse du coût des péages ferroviaires et le doublement de l’aide à la pince.

 

Combiné fer / fleuve : la consultation publique autour de la création d’un accès fluvial direct à Port 2000 se poursuivra en 2021

Plus communément appelé « chatière », la création d’un accès direct vers la Seine depuis les terminaux conteneurs de Port 2000 fera l’objet de plusieurs temps d’échanges et concertation en 2021.

Ce projet, qui vise à renforcer l’attractivité fluviale du Port du Havre et donc faciliter le report des marchandises conteneurisées de la mer vers le fleuve, avait reçu en 2019 le soutien de la Commission européenne. 
 

Photomontage du futur accès fluvial direct à Port 2000 ©HAROPA - Port du Havre