HAROPA

Newsletter 5#portduhavre – Septembre-Octobre 2020 / Dossier

- Port du Havre

Publié le

Transition énergétique : l’exemple havrais pour alimenter le rapport de la députée européenne Karima Delli 

La députée européenne Karima Delli, présidente de la commission Transports et Tourisme du Parlement européen, s’est rendue au Havre le 31 août dernier pour rencontrer les acteurs portuaires. Une visite effectuée dans le cadre de la préparation d’un rapport d’initiative dont elle est le rapporteur et qui porte sur l’efficience et la décarbonation du transport maritime.

Karima Delli doit remettre début novembre au Parlement européen un rapport d’initiative qui porte sur « les mesures techniques et opérationnelles pour un transport maritime plus efficace et plus propre ». Ce document a vocation à aiguiller la Commission européenne et le Conseil européen dans la définition des règlementations à venir. C’est dans ce cadre, et afin d’alimenter son rapport, que la présidente de la commission Transports et Tourisme s’est rendue au Havre. A l’instar de ses homologues de l’axe Seine, HAROPA – Port du Havre participe activement, par ses initiatives et investissements, à la réduction de l’empreinte carbone de l’ensemble de la chaîne logistique. Une action que HAROPA compte bien amplifier d
ans les prochaines années, comme le confirme le plan stratégique du futur établissement. 

dossier newsletter LH 5

©HAROPA

HAROPA – Port du Havre, acteur de la transition énergétique 

La visite de Karima Delli s’est ouverte par une visite de Port 2000. Baptiste Maurand a rappelé les ambitions du Port du Havre en faveur de multimodalité, en évoquant notamment le chantier à venir pour la construction d’un accès fluvial direct à Port 2000, projet d’infrastructure, en partie subventionné par la Commission européenne, qui devrait permettre d’accroître significativement le report fluvial d’ici quelques années. Dans cette continuité, la délégation s’est rendue sur le Terminal multimodal du Havre exploité par l’entreprise Le Havre Terminal d’Exploitation ; à noter qu’en juillet dernier, HAROPA – Port du Havre est entré au capital de LHTE. Une action démontrant une fois de plus la volonté du Port de développer de façon notable le report modal, et notamment le fret ferroviaire, depuis et vers le port du Havre
Karima Delli a ensuite été invitée à découvrir l’activité du site de collecte et de traitement des déchets SEREP – SARPI Veolia qui se charge, en collaboration avec HAROPA, de collecter et de traiter les déchets des navires, notamment les résidus de scrubbers (épurateurs installés sur les navires destinés à neutraliser les émissions de soufre dans les fumées rejetées). Un exemple de complexe industriel qui répond aux enjeux et problématiques écologiques d’aujourd’hui. 

Des échanges avec la place portuaire havraise 

Pour conclure cette journée, la députée a échangé avec les représentants de la place portuaire havraise. La réduction des impacts du transport maritime dans les zones portuaires, la question du report modal en faveur du fer et du fluvial, ou encore le rôle de l’Europe dans le financement de projets visant à développer des carburants alternatifs furent quelques-uns des thèmes abordés lors de cette rencontre.