HAROPA PORT, Travaux, Aménagements portuaires

Le Havre Smart Port City

Le projet Smart Port City, porté par Le Havre Seine Métropole, HAROPA PORT | LE HAVRE, l’Université Le Havre Normandie, Synerzip LH et leurs partenaires économiques et scientifiques, est lauréat du Programme national des Investissements d’Avenir.
- Direction territoriale du Havre

Publié le

LHSPC

Le Premier ministre a présenté le 4 janvier 2018 les 24 lauréats du 3ème appel à manifestation d’intérêt du Programme des investissements d’avenir, appelé "Territoire d’innovation de grande ambition" PIA 3 TIGA.

Parmi les lauréats figure le projet porté par Le Havre Seine Métropole "Smart port city, vers un nouveau modèle de territoire urbain et industrialo-portuaire intégré par l’innovation".

A la suite de cette annonce, les porteurs du projet se sont réunis ce jour : l’objectif est désormais de compter parmi les dix territoires finalistes qui bénéficieront d’une dotation de 50 M€ chacun pour atteindre leur ambition.

Pour Jean-Baptiste GASTINNE, Président de Le Havre Seine Métropole, "rendre une ville et son port plus intelligents, c’est les rendre plus efficaces et plus attractifs. C’est une première étape dans la concrétisation de notre ambition commune à penser une nouvelle interface entre la ville et le port ; c’est surtout un véritable accélérateur d'opportunités pour nos entreprises. A l’heure où les enjeux du développement du numérique dans la dynamique portuaire se font de plus en plus pressants, l’agglomération havraise est plus que jamais une terre d’innovations."

Smart Port City, ou comment inventer la relation Ville et port de demain ?

Entre "ville intelligente" et "port du futur", le projet doit permettre une transformation en profondeur de l’agglomération havraise par l’innovation, d’envergure nationale et européenne. Smart Port City s’appuie ainsi sur trois axes principaux :

  • la conduite d’une transition technologique de référence mondiale au service d’une économie logistique performante ;
  • l’édification d’un territoire exemplaire et innovant sur le plan environnemental, à l’échelle de l’estuaire de la Seine ;
  • la construction d’une interface ville-port, laboratoire de nouveaux usages urbains et portuaires....

ACTUALITES  : Une nouvelle étape pour Le Havre Smart Port City

Labellisé en 2019 dans le cadre du troisième programme des investissements d’avenir (PIA-3) engagé par l’Etat, Le Havre Smart Port City entame en 2021 une nouvelle étape essentielle. A l’heure où les projets les plus mûrs suivent leur calendrier, d’autres devront cette année valider leur financement pour franchir le cap des expérimentations. De nouveaux projets prometteurs ont d’ores et déjà intégré le projet territorial. 

Le Comité territorial, qui s’est tenu le 15 janvier 2021, aura marqué une étape décisive dans l’avancée du projet Le Havre Smart Port City (LHSPC) avec, notamment, la mise en place d’une gouvernance partenariale. Un peu plus d’un an après sa labellisation par l’Etat, LHSPC connaît donc désormais sa feuille de route pour 2021. Porté depuis 2018 par Le Havre Seine Métropole, HAROPA - Port du Havre et leurs partenaires économiques et institutionnels, le projet décline une vingtaine d’actions dans les domaines de la mobilité, de l’énergie, de la data, de la transition écologique, de l’attractivité ou encore des services à la population.
 

Dix projets ont déjà fait l’objet d’une demande de subvention

En ce début d’année, dix projets ont fait l’objet d’une demande de subvention pour un montant global de 14,2 M€, quand dix autres sont au stade des demandes de financement (207,7 M€). Pour rappel, en 2020, six conventions de subventions avaient été signées pour un montant de 1,6 M€. 2021 sera, quant à elle, une année décisive pour l’ensemble des porteurs qui devront démontrer leur capacité à poursuivre, voire à transformer leur projet. Dans l’intervalle, de nouveaux projets ont intégré LHSPC, tels celui porté par Seegex qui prévoit la mise en route d’un démonstrateur de recyclage des sédiments de dragage. Également intégré à la démarche, on retrouve le projet de l’armateur breton TOWT qui vise, quant à lui, la construction et mise en service de quatre cargos à voile, pour assurer des liaisons transatlantiques.

Des projets mûrs et d’autres qui doivent confirmer les attentes

Parmi les plus avancés, on retrouve le projet 5G Lab développé par Siemens, Nokia, EDF, HAROPA - Port du Havre et la métropole du Havre (Télécharger le communiqué de presse ici...). Un projet centré sur le développement de nouvelles applications en lien avec le déploiement de la 5G qui prévoit durant l’été la pose de deux antennes sur le domaine portuaire, l’une en bord à quai et l’autre sur un terminal. 

Le projet Salamandre de production de biométhane à partir de déchets ultimes non dangereux, porté par Engie, est également en bonne voie tout comme Smart Port Big Data piloté par l’entreprise normande spécialiste de la cybersécurité, Sinay. « Un projet emblématique de LHSPC », estime Cyril Chédot, chef du service Planification de l’aménagement du territoire au sein de HAROPA - Port du Havre, « qui permettra de valoriser la donnée pour offrir des solutions de fluidification de la chaîne logistique mais aussi de monitoring environnemental ».

A la suite d’un second Comité territorial programmé en juin, une nouvelle étape décisive devrait être franchie avant la fin de l’année, avec notamment, des annonces relatives au financement des projets par la Banque des Territoires.

Plus d'informations sur le site Internet : Le Havre Smart Port City
Espace presse LHSPC 

Le Havre Smart Port City : Innover pour transformer les métropoles industrielles et portuaires

Télécharger