Travaux

Sénalia s’installe en bord à quai

Premier opérateur céréalier du Port de Rouen, Sénalia quitte Chartres pour s’installer dans la capitale normande. Le 109, le nouveau siège social prend forme à une encablure des silos de la presqu’île Elie.
- Direction territoriale de Rouen

Publié le

Les travaux de terrassement ont débuté au mois d’août 2020. Aujourd’hui, les trois premiers niveaux du bâtiment sont sortis de terre. Le groupe coopératif Sénalia construit son nouveau siège social à Rouen, rive gauche, près du hangar 108 abritant la Métropole Rouen Normandie. Il prendra ainsi le nom de 109, le lieu où de nouvelles idées devront germer. Installé à Chartres (Eure-et-Loir) depuis 1957, le groupe coopératif est très présent sur le Port de Rouen. Sénalia dont l’activité totale est de plus de 8 millions de tonnes, expédie chaque année une moyenne de près de 5 Mt de céréales depuis Rouen, confirmant ainsi son rang de leader français pour l’exportation de céréales. Il assure par ailleurs et pour plus de 3 Mt, l’approvisionnement d’entreprises agro-industrielles installées sur le Port de Rouen. Le déplacement du siège social étant devenu une évidence, l’entreprise a commencé à préparer le transfert il y a 3 ans. Un accompagnement a été mis en place pour aider les salariés souhaitant s’installer à Rouen. Ce changement de lieu entraîne par ailleurs la création d’une vingtaine d’emplois.

UNE PEPINIERE D’ENTREPRISES

D’une superficie de 3 000 m2, le futur siège va accueillir une cinquantaine de collaborateurs. « Deux étages sont réservés aux salariés de Sénalia. Ils regrouperont la direction, le département logistique et les services support comme la DRH, la comptabilité, l’informatique », détaille Matthieu Calais, responsable technique du groupe. Deux autres étages sont voués à la location. « Un niveau est destiné à abriter une pépinière d’entreprises et notamment des startups orientées sur la logistique et la mobilité », précise le responsable. L’idée étant de créer des synergies, d’être à l’affût de nouvelles idées et pratiques.

Le nouveau siège social de Sénalia a été dessiné par le cabinet rouennais Artefact. « Nous avons souhaité un bâtiment conçu pour durer et qui sorte du lot, ajoute Matthieu Calais. Le bâtiment sera certifié BEPOS Effinergie, il va produire davantage d’électricité qu’il n’en consommera ». Ce label garantit un bâtiment de qualité, respectueux de l’environnement et avec une consommation d’énergie réduite.

Le coût de la construction avoisine les 6,3 M €, la livraison est prévue pour la fin 2021. Le groupe Sénalia fait figure de précurseur en s’installant dans un secteur en pleine mutation avec les premiers aménagements du futur quartier Flaubert. Le siège social est par ailleurs limitrophe du parking multiservices qui reçoit les poids lourds livrant les céréales sur la presqu’île. Une proximité qui permettra aux salariés d’apercevoir les navires s’accoster à l’ombre des grands silos.