Record historique des trafics fluviaux de conteneurs en Ile-de-France

Les dix premiers mois de l’année affichent une forte progression des services et du niveau de trafic sur les terminaux fluviaux et ferroviaires de HAROPA-Port de Paris tirée par les flux de l’axe Seine. Cette progression permet d’atteindre des niveaux de trafics jamais atteints pour le transport fluvial de conteneurs sur la Seine. Une bonne nouvelle pour la connectivité logistique de l’Ile-de-France et le développement durable.
- Ports de Paris

Publié le

A fin octobre, le trafic fluvial de conteneurs représentait 138 496 conteneurs EVP (équivalents vingt pieds) en hausse de 21 % par rapport à la même époque l’année dernière. Cette tendance se confirme en novembre laissant espérer une année 2019 exceptionnelle.

Pour le fluvial, ce plus haut historique à fin octobre est porté par l’ensemble des segments de trafics matérialisant une très bonne dynamique de report modal en faveur de la voie d’eau : conteneurs maritimes (+ 16,5%), logistique de distribution urbaine (+ 48,6%), déchets (+ 12,5%).
Il faut signaler également deux nouveaux services ferroviaires réguliers desservant les plateformes multimodales de Gennevilliers et Bonneuil-sur-Marne qui montrent que les acteurs croient aussi à l’utilité du fret ferroviaire pour desservir l’Ile-de-France : liaison régulière entre Rennes et le port de Gennevilliers qui permet  l’acheminement de voussoirs pour la construction du tunnel Eole dans un sens et le transport de conteneurs maritimes vers la Bretagne dans l’autre sens ; liaison régulière entre Rouen et Bonneuil-sur-Marne commercialisée par Marfret via sa filiale FluvioFeeder Armement (FFA)
HAROPA démontre ainsi que son offre multimodale au cœur de l’axe Seine constitue une réelle opportunité pour les chargeurs et une alternative au tout routier.
Pour Antoine Berbain, directeur général délégué du GIE HAROPA, "ces résultats très positifs démontrent la capacité de HAROPA à catalyser des solutions logistiques multimodales plus propres et efficaces qui trouvent leur point d’atterrissage sur nos terminaux franciliens".

Un réseau performant et un mode de transport vertueux

Avec un réseau francilien étendu composé de 70 sites portuaires dont 6 plateformes multimodales, HAROPA - Ports de Paris offre les conditions d’un développement vertueux.
Pour les grands ports maritimes de l’axe Seine, le réseau de terminaux multimodaux implantés au sein de HAROPA-Ports de Paris permet de répondre aux exigences des échanges du commerce à l’international et contribue à diminuer la congestion des axes routiers grâce aux facilités qu’il offre aux modes de transport alternatifs à la route.

Pour mémoire, le transport fluvial consomme 5 fois moins de carburant que le transport routier et émet 2,5 fois moins de CO2 à la tonne transportée. Il permet d’éviter la circulation de plus d’un million de camions chaque année en Ile-de-France.