Environnement

HAROPA - Port de Rouen, un acteur engagé de l’économie circulaire

HAROPA - Port de Rouen est lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt économie circulaire (AMI), lancé par l’Etat, la Région Normandie et l’ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). L'AMI 2019 a pour but de permettre l'émergence de projets d'économie circulaire et d'encourager la dynamique régionale à long terme.
- Port de Rouen

Publié le

Le projet SEDINNOVE, porté par le Port de Rouen et axé sur la valorisation des sédiments de dragage d’entretien de l’estuaire aval, a été primé par le jury. Xavier Lemoine, Directeur de l’Aménagement Territorial et de l’Environnement du Port de Rouen, a reçu le prix, remis lors des deuxièmes Assises normandes de l'économie circulaire, organisées le mardi 3 décembre dernier à Colombelles près de Caen.

MISE AU POINT D’UN ECO-MATERIAU


SEDINNOVE consacre un travail de recherche et de développement sur la valorisation des sédiments de dragage, issus de l’entretien de l’estuaire aval et immergés sur le site de Machu en Baie de Seine. L’objectif est de trouver des filières locales et pérennes de valorisation. Le projet porte sur la mise au point d’un éco-matériau compétitif présentant des propriétés technico-physiques et intéressant des filières économiques locales.
Chaque année, HAROPA - Port de Rouen gère quelque 4,5 millions de m3 de sédiments de dragage. L’établissement portuaire recherche de nouvelles solutions de valorisation des matériaux extraits, vertueuses d’un point de vue environnemental et économiquement compétitives. Le projet SEDINNOVE fait appel aux compétences de plusieurs partenaires, dont NEO ECO, une société d’ingénierie sur la valorisation des déchets, l’IMT de Douai, le laboratoire TOXEM du Havre et le CEREMA. La Région Normandie et l’ADEME accompagnent financièrement le projet SEDINNOVE.