Travaux

Gennevilliers : nouveau trafic ferroviaire entre Rennes et Gennevilliers

Un nouveau trafic ferroviaire important de voussoirs entre Rennes et le port de Gennevilliers pour la construction du tunnel Eole a été testé avec succès.
- Ports de Paris

Publié le

Un trafic ferroviaire de voussoirs (éléments préfabriqués qui tapissent la paroi creusée par le tunnelier) entre Rennes et la plateforme multimodale de Gennevilliers (92) pour la construction de tunnels dans le cadre du chantier Eole a été testé avec succès. Au retour, le train permettra de ramener des conteneurs vides du terminal à conteneurs de Gennevilliers (exploité par Paris Terminal SA) sur la région de Rennes. Un voussoir pèse 8 tonnes et mesure 2 mètres de largeur par 4 mètres de longueur.

Ce nouveau trafic a démarré début septembre, à raison de deux trains par semaine.

Ce projet tire profit du positionnement et de la qualité des liaisons multimodales du port de Gennevilliers. Outre sa connexion fluviale à la Seine et sa connexion routière à l’A86 et l’A15, le port compte à l’intérieur de son emprise de 400 ha, un réseau de près de 25 km de voies ferrées connectées au réseau ferré national.
"Nous sommes satisfaits du démarrage de ce trafic ferroviaire entre Rennes et Gennevilliers. C’est l’aboutissement de plusieurs mois de travail pour lequel, LAYAHE Global Logistics intervient comme coordinateur. La solution multimodale était la seule alternative envisageable pour ce projet. Nous remercions les équipes du port de Gennevilliers pour leur implication. ", indique Matthieu LAHAYE, Directeur Général du groupe LAHAYE Global Logistics.
Pour ce nouveau trafic, HAROPA – Ports de Paris a entrepris des travaux de rénovation d’une partie de ce réseau pour un montant de plus de 300 K€. Un travail coordonné a été mené avec le groupe logistique Lahaye, PTSA, VFLI (l’opérateur ferroviaire) et SNCF réseau pour définir précisément le cheminement du train sur le réseau portuaire et sur le réseau ferré national depuis Gennevilliers jusqu’à Rennes.

"Ce trafic s’ajoute au volume annuel de 650 000 tonnes par an de marchandises qui transitent sur le port par voie ferrée avec un trafic de plus de 1000 trains par an. Il s’inscrit aussi dans l’historique du chargement/ déchargement de convois exceptionnels sur les infrastructures portuaires particulièrement adaptés pour gérer la logistique des éléments des ouvrages d’art de la région de type ponts, tunnels ou passerelles", précise Kris Danaradjou, directeur du port de Gennevilliers.

Pour Alain O’JEANSON, directeur général de Paris Terminal SA, "Le terminal de Gennevilliers est un outil parfaitement adapté pour ce type de grands travaux d’aménagement du GRAND PARIS. Cette plateforme multimodale comme celles développées par sa filiale Terminaux de Seine Sas autour de Paris apportent des réponses à l’approvisionnement en matériaux de ces grands chantiers sur l’Ile-de-France. Pour les grands ports maritimes de l’axe Seine, ce réseau de terminaux multimodaux implantés au sein d’HAROPA-Ports de Paris permet de répondre également aux exigences des échanges du commerce à l’international. Ils contribuent à diminuer la congestion des axes routiers grâce à leurs facilitées offertes aux modes de transport alternatifs."

Ce trafic est prévu pour se dérouler sur deux ans avec l’acheminement de 24 000 voussoirs durant cette période.