Environnement

Des salariés du port du Havre rejoignent la communauté des « nez » de l’Estuaire

Née de la commission Santé Environnement au sein de la CCI Seine - Estuaire, la communauté des nez de l’Estuaire est un réseau inter-entreprises unique qui forme des salariés à la reconnaissance olfactive. L’objectif ? Détecter les odeurs inhabituelles émises par les sites industriels et alerter.
- Port du Havre

Publié le

Ainsi, trois salariés du port du Havre ont été sélectionnés, parmi un panel de volontaires et selon des critères précis (mobilité sur la zone industrialo-portuaire, âge, horaires de travail, etc.), afin d’intégrer le réseau. 

Après trois demi-journées de formation, d'abord en salle pour pratiquer des olfactions via un référentiel, puis sur le terrain pour s'imprégner des odeurs plus spécifiques des usines situées sur la zone industrialo-portuaire (ZIP), les salariés du port ont intégré le réseau. Ils peuvent désormais détecter une odeur inhabituelle et la signaler.

Un travail qui permet de mieux connaître le paysage olfactif de la ZIP et d’établir des pistes d’intervention afin de diminuer à terme les odeurs et ainsi réduire les nuisances.

Le Langage des Nez®, qu’est-ce que c’est ?Il s’agit d’une méthode d’apprentissage pour pouvoir décrire tout type d’odeurs perçues par le nez. Le Langage des Nez® s’appuie sur un référentiel chimique composé de 24 référents odorants.
Pour en savoir plus sur cette méthode : Langage des Nez

Bon à savoir :

Opérationnel depuis 2015, le réseau des Nez de l’Estuaire regroupe aujourd’hui 59 membres, répartis dans dix-neuf entreprises aux activités diverses. Le dispositif s’étend de la région havraise jusqu’à Port-Jérôme-sur-Seine.