Aménagements portuaires

Eolien offshore HAROPA – Port du Havre sélectionne un groupement d’entreprises pour la réalisation des travaux d’ouvrages maritimes

Dans le cadre de l’implantation de la filière « éolien offshore » et de la construction par l’entreprise SGRE d’une usine d’assemblage et de fabrication de pâles, des aménagements d’ouvrages portuaires sont nécessaires pour l’accueil de cette nouvelle activité. HAROPA - Port du Havre a choisi le groupement d’entreprises Eiffage Génie Civil - ETMF - ETPO - NGE Fondations – SDI, pour la réalisation des travaux maritimes situés quai Joannès Couvert.
- Port du Havre

Published on

La manutention de composants d’éoliennes de dimensions et poids exceptionnels (près de 100 mètres de long pour des pales et 800 tonnes pour les colis lourds) impose la réalisation de travaux d’adaptation du quai Joannès Couvert pour porter sa capacité à 25 tonnes par mètre carré.

HAROPA - Port du Havre engage les travaux qui consisteront en la réalisation de deux postes à quai en linéaire de 400 mètres du quai actuel :

- un quai de 200 m dit « Jack-up » dédié à l’accueil de navires permettant le chargement de composants lourds stockés en bord à quai ;
- un quai de 200 mètres dit « Lo-Lo » dédié à l’import et à l’export de différents composants.

Concrètement, la partie supérieure du quai existant sera découpée sur 4 mètres de haut. Une dalle en béton armé prendra appui sur des pieux métalliques et sur la partie inférieure de l’ouvrage actuel afin de le renforcer.

Pour exécuter ce chantier, seront nécessaires :

  • une centaine de pieux métalliques d’une trentaine de mètres de haut et de plus de deux mètres de diamètre
  • près de 500 pieux forés en béton de plus d’un mètre de diamètre.

La réalisation de ces deux quais intègre également des travaux de renfort des fonds marins du bassin Théophile Ducrocq. Au pied du quai, un tapis de graves sera ainsi réalisé pour renforcer les sols.

Pour Baptiste Maurand, Directeur général HAROPA – Port du Havre « il s’agit d’une nouvelle étape décisive dans ce grand projet industriel de l’éolien offshore au Havre. Le démarrage de ces travaux vient concrétiser encore plus la reconversion de cette zone dite de « port ancien en la tournant vers la consolidation d’une filière industrielle d’avenir avec la production d’énergie renouvelable.»

Pour Xavier Mony, Directeur général d’Eiffage Génie Civil, « c’est une fierté pour l’entreprise implantée de longue date dans la région, d’être choisie pour réaliser un projet de cette ampleur, qui témoigne de son savoir-faire en matière de travaux maritimes et fluviaux et lui permet, de surcroît, de contribuer au développement des énergies décarbonées en France. »

Investissement : ces travaux représentent 64,9 millions d’euros et s’intègrent dans le programme global d’aménagements portuaires d’HAROPA - Port du Havre de 123,6 millions d’euros soutenu par l’Etat, la Région, la Communauté Urbaine Le Havre Seine Métropole, la Ville du Havre et la Chambre de Commerce et d’industrie du Havre.
Durée : les travaux débutent dès la signature du marché pour une durée de 84 semaines.