Evènements, Aménagements portuaires

Les écoliers plantent des arbustes sur un corridor écologique à Moulineaux

Les élèves de l’école primaire Pierre-Le-Trividic de Moulineaux ont participé, mardi 16 mars, à une plantation d’arbustes. L’opération s’est déroulée sur un corridor écologique (*), en cours d’aménagement par HAROPA - Port de Rouen, sur un terrain portuaire longeant la zone Rouen Vallée de Seine Logistique (RVSL). Les enfants étaient encadrés par leurs enseignants, Mme Langlois, Mme Laurent et M. Fradet. La rencontre buissonnière a été animée par Vincent Lethuilier, conducteur de travaux de la société Natura 76, et Claire Bertolone, chargée d'étude sur les milieux naturels au sein du Service Environnement du Port de Rouen. Frédéric Legoff, maire de la commune, était également présent.
- Port de Rouen

Published on

 

FILETS « ANTI-LAPINS » ET TUTEURS


Les apprentis horticulteurs ont mis en terre des cornouillers sanguins, des fusains d’Europe et des nerpruns purgatifs (entre autres). Stan et son copain Samuel n’ont pas hésité à mettre les mains dans une terre bien humide. Après avoir écouté les conseils de Vincent, ils sont passés à la pratique avec entrain et énergie. Une fois leur arbuste mis en terre, les deux garçons ont installé un filet « anti-lapins » ainsi que deux tuteurs en bambou, destinés à maintenir le plant bien droit.
 
Avant la séance de plantation, une présentation du corridor écologique, de ses habitants et des activités du Port de Rouen, a été faite par Claire Bertolone. Elle a également guidé les écoliers lors de la visite du site. Les enfants ont découvert une mare et des traces de ses habitants ainsi qu’un andain, un refuge fait de pierres et de branchages installé pour abriter les reptiles. 

« J’apprécie l’initiative, les enfants sont très contents de participer à cette animation », a souligné le maire du village. L’élu a émis le souhait que les élèves puissent revenir voir si les arbustes ont poussé comme prévu. Un nouveau rendez-vous a donc été pris pour l’année prochaine. 


* Un corridor écologique permet la circulation des espèces animales et végétales. Il s’agit d’un couloir naturel reliant des espaces
fragmentés ou séparés par les activités humaines.