# Dossier

- Direction territoriale de Rouen

Published on

Un transport fluvial innovant entre Rouen et Bonneuil-sur-Marne

Un nouveau type de contenant dédié à la logistique multimodale urbaine, FlexiMalle, a été expérimenté en février par Sogestran et Cuiller Frères à l’occasion d’un transport fluvial d’éléments en bois préfabriqués entre les Ports de Rouen et de Bonneuil-sur-Marne.

Le spécialiste du transport fluvial Sogestran et l’entreprise normande Cuiller Frères ont organisé fin février le transport d’éléments préfabriqués en bois empruntant l’axe Seine entre le terminal de Grand-Couronne et le Port de Bonneuil-sur-Marne. L’occasion d’un test grandeur nature pour la FlexiMalle, un conteneur innovant sorti des ateliers havrais du groupe Sogestran qui permet le transport par la voie fluviale de matériaux de construction qui sont habituellement acheminés par la route sur leurs chantiers de destination.

Un contenant léger manipulable par un bateau auto-déchargeant 

« Dans la perspective des JO de Paris 2024, nous nous sommes rapprochés d’industriels normands du BTP et des matériaux de construction pour étudier avec eux leurs besoins en termes d’acheminement de matériaux », explique Gilles Peyrot, chargé de développement multimodal chez Sogestran. En collaboration avec HAROPA et avec le soutien de VNF, le groupe havrais a mis au point un prototype « modulable, repliable et bâchable » aux dimensions adaptées au transport fluvial (40 pieds pour 2,1 t et 20 pieds de moins d’une tonne). « L’idée était de concevoir un contenant relativement léger que l’on puisse manipuler avec la grue du Zulu », bateau exploité par Blue Line Logistics (filiale de Sogestran) spécialement conçu pour la navigation sur les petits gabarits et les canaux.


© Sogetran

Une expérimentation qui valide l’intérêt de la solution

La marchandise a donc été embarquée par la société Normande de Manutention à Grand-Couronne dans le cadre d’une ligne régulière Le Havre-Rouen-Gennevilliers, avant d’être directement transbordée sur un bateau auto-déchargeant Zulu puis acheminée vers le Port de Bonneuil-sur-Marne. Une expérimentation qui, explique Gilles Peyrot, « valide l’intérêt économique, environnemental et sociétal de cette solution ». Sogestran imagine dans un proche avenir la mise en place d’une ligne régulière de distribution urbaine entre les Ports de Gennevilliers et Bonneuil-sur-Marne qui donnerait accès à plusieurs points de livraison dans le cœur de la capitale.

Retour sommaire