Travaux

HAROPA - Port de Rouen renforce son quai d'armement de Croisset

HAROPA - Port de Rouen a lancé mi-juillet la réhabilitation du quai d’armement et du poste vedettes à Croisset (Canteleu), ouvrages portuaires destinés aux dragues et vedettes du Port.
- Port de Rouen

Published on

Long de 260 m, ce quai, dont la date de construction est ancienne et méconnue, est utilisé pour l’exploitation et l’entretien des engins de dragage du Port : les dragues Jean Ango et Daniel Laval ainsi que la bigue Brotonne. Il est également utilisé pour l’accostage des vedettes portuaires. « Un CHSCT* de 2011 avait alerté sur les risques d’instabilité de l’ancienne voie de grue sur le quai » explique Helder Ferreira, ingénieur chargé d’études au sein de HAROPA - Port de Rouen. Le suivi des pathologies des ouvrages révèle un problème de stabilité générale du quai, hypothèse confirmée à la suite de sondages géotechniques.
Situé à l’aval du quai d’armement et d’une emprise de 800 m², le poste vedettes et son terre-plein doivent être stabilisés afin d’améliorer l’accueil des vedettes portuaires et la mise en station de grues mobiles de 200 t utilisées pour la mise au sec de ces dernières.

Réhabilitation d’un ouvrage stratégique


Ce chantier, d’une durée d’un peu moins d’un an, représente un investissement de 5,6 M€ pour le Port. Il consiste :

  • Pour le quai d’armement, en la réhabilitation du terre-plein, l’adaptation du front d’accostage, la pérennisation de l’appontement P4 assurant l’accueil des dragues ainsi que la création de 2 nouveaux appontements ;
  • Pour le poste vedettes, en la réhabilitation du terre-plein et la création de 2 tubes d’accostage.
  • A la remise au neuf du système de collecte des eaux usées, de la gestion des eaux de ruissèlement et des réseaux électriques.

4 sociétés accompagnent le Port de Rouen dans la mise en œuvre de ces travaux. Le renforcement des sols est attribué à NGE Fondations, le génie civil à ETPO et TEMSOL. Les voiries et réseaux sont confiés à la société TOFFOLUTTI.
HAROPA - Port de Rouen assure la maîtrise d’œuvre des travaux sus-décrits ainsi que ceux associés à la réfection de l’éclairage et à l’alimentation du bord à quai.
Les premières opérations se déroulent de juillet à septembre 2020, entre deux arrêts techniques des dragues, afin de permettre la continuité des activités des ateliers et du dragage.


Postes vedettes

Démarche de gestion des ouvrages de HAROPA - Port de Rouen


 HAROPA - Port de Rouen a lancé en 2017 une nouvelle politique de gestion du parc d’ouvrages portuaires et de leurs équipements pour faire face à leur vieillissement (60 % ont plus de 60 ans). Elle concerne 178 ouvrages dont 26 considérés comme structurants. La méthode de gestion retenue est VSC (Visites Simplifiées Comparées), développée par le CEREMA. Celle-ci, déjà employée par d’autres grands ports maritimes tels que Dunkerque ou Nantes, classe les ouvrages par indice stratégique et établit un programme raisonné des opérations de surveillance et de maintenance.

* Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail, aujourd’hui remplacé par le Comité Social et Economique (CSE)