Environnement, Evènements, HAROPA

Le Havre : du café colombien transporté à la voile

Le 19 mai dernier, la compagnie maritime française TOWT – Transport à la voile, pionnière du transport de marchandises à la voile, était en escale au Port du Havre confirmant ainsi son pari ambitieux d’importer du café par voiliers-cargos depuis l’Amérique du Sud.
- Port du Havre

Published on

Un transport maritime décarboné 

A la voile aujourd’hui…

Partie de Santa Marta en Colombie, la goélette « De Gallant » a touché Le Havre pour décharger 12 tonnes de café biologique colombien. Ce convoyage aura permis d’économiser près d’une vingtaine de tonnes de CO2, tout en forgeant un lien d’avenir entre la compagnie et HAROPA - Port du Havre.

… en voiliers-cargos demain !

Basé à Douarnenez dans le Finistère, TOWT – Transport à la voile, accompagné par Le Havre Seine Développement, prévoit la construction d’ici 2022 de quatre voiliers-cargos de 70 mètres de long, tous capables de transporter 1 000 tonnes de marchandises. Naviguant à une vitesse moyenne de 11 nœuds, ces voiliers nouvelle génération devraient être en mesure d’assurer des transit time proches des navires dits classiques. 

La signature d’un accord commercial

En février dernier, un accord commercial a ainsi été signé entre TOWT – Transport à la voile et HAROPA – Port du Havre dans le cadre de la démarche ESI (Environnemental Shipping Index) et donnant droit à un tarif préférentiel de leurs droits de port. Plus largement, et en tant qu’acteurs engagés en faveur de la transition écologique et énergétique, les ports de l’axe Seine s’investissent dans le développement de nouveaux services et solutions logistiques moins carbonés ce qui est le cas des voiliers-cargos. 

Pour rappel : la démarche ESI, dont HAROPA est partenaire-fondateur, encourage les armateurs à réduire les émissions atmosphériques de leurs navires.