Chiffres-clés HAROPA - Ports de Paris

La dynamique du Grand Paris se poursuit
- Ports de Paris

Published on

Trafics 2019

2019 a connu une hausse exceptionnelle des trafics fluviaux, portée principalement par le trafic de conteneurs maritimes et urbains, le dynamisme du secteur de la construction lié au Grand Paris ainsi que la croissance des exportations de céréales.  
 
Avec plus de 25 millions des tonnes manutentionnées en Ile-de-France, l’activité portuaire fluviale n’avait pas atteint un tel niveau depuis 1992.

 

Cette performance est soutenue notamment par le secteur du BTP, qui bénéficie à la fois de la concrétisation des projets BTP initiés précédemment et du dynamisme des projets liés au Grand Paris. 
 
Le secteur céréalier a globalement bénéficié d’une conjoncture favorable en 2019. Au  2ème semestre le trafic fluvial a bénéficié de la bonne récolte céréalière française à l’été 2019 tant en qualité qu’en quantité et surtout de la compétitivité des céréales françaises par rapport à la concurrence. Il y a donc eu une forte demande à l’export dès le début de la campagne (juillet - août) qui s’est poursuivie jusqu’à fin décembre et ce malgré les mouvements sociaux. 
 
Le trafic fluvial de conteneurs est en hausse de 13,3%, cette hausse s’appuyant notamment sur l’augmentation de l’acheminement des conteneurs en provenance du Havre (trafics maritimes). On peut aussi signaler le développement des trafics de Franprix à destination de Paris intra-muros (port de la Bourdonnais).

Le chiffre d’affaires 2019 

Le chiffre d’affaires de l’exercice 2019 s’établit à 111,38 M€, en hausse de + 12,6 % par rapport à l’exercice 2018 arrêté à 98,9 M€. 


 
Il se décompose en : 
 
- 93,4 M€ de recettes domaniales industrielles (foncier et bâti), - 13,5 M€ de recettes domaniales liées au tourisme et loisirs, - 1,45 M€ de recettes provenant de l’habitat fluvial (bateaux-logements), - 1,42 M€ de droits de Ports, - et de 1,5 M€ de recettes diverses (refacturation taxes, fluides, assurances…).

Une performance économique en croissance

Avec un résultat net de 15,8 M€ après un impôt sur les sociétés de 7,3 M€, les résultats dégagés sur l’exercice 2019 sont en progression comparés à ceux de 2018 et supérieurs à ceux de l’atterrissage prévisionnel établi au moment de la production du budget initial 2020.  
 
Le résultat d’exploitation et le résultat courant sont en hausse du fait, principalement de l’augmentation du chiffre d’affaires qui s’élève à 111,4 M€ en progression de plus de 12,6 %. 

 

 

Découvrez le rapport 2018 version numérique