Un nouveau dock flottant pour HAROPA - Port de Rouen

Le Conseil de Surveillance de HAROPA - Port de Rouen a acté l’achat d’un nouveau dock flottant à l’horizon 2019-2020. La modernisation de cet outil industriel contribuera à la pérennisation de la réparation navale à Rouen.

Le Conseil de Surveillance de HAROPA - Port de Rouen vient d’approuver le projet d’acquisition d’un nouveau dock flottant. L’achat d’un équipement, neuf ou d’occasion récente, figure parmi les priorités du Projet Stratégique 2014-2019 du Port. L’investissement, qui s’élève à 20 M€, bénéficie du soutien de l’Etat, de la Région Normandie et de la Métropole Rouen Normandie. Le Port auto-financera la moitié de cet investissement, avec pour objectif de disposer d’un dock équipé de son outillage (grue de 15 t), d’une longueur similaire au dock actuel (150 m), mais plus large (35 m au lieu des 25m actuels). L’achat est prévu pour 2019 avec une mise en service sur 2019-2020.

Unique sur l’axe Seine

Rouen est un des rares grands ports maritimes français à disposer d’un dock flottant et d’un centre de réparation navale (il compte une cinquantaine de salariés, et est structuré autour d’un atelier électricité/menuiserie/peinture, d’un atelier mécanique et d’un atelier chaudronnerie/tuyauterie). Situé dans le bassin Saint-Gervais, le dock actuel permet de mettre au sec des navires de 14 000 tonnes, de 150 m de long par 25 m de large et 7 m de tirant d’eau. L’outil est apte à assurer des arrêts techniques, des interventions d’urgence, des contrôles, des remplacements de pièces, des transformations de bâtiments, etc. Doté de grues de 10 et 15 tonnes, le dock flottant rouennais date de 1927 et souffre d’obsolescence, dans son état structurel et dans son fonctionnement. Par ailleurs, l’outil ne répond plus aux besoins du centre de réparation navale et présente des charges de maintenance élevées.
Le Centre de Réparation Navale représente un atout indéniable pour le Port de Rouen et l’axe Seine du fait de compétences reconnues et des moyens disponibles, parmi lesquels le dock flottant, unique sur l’axe Seine par sa capacité. Si la vocation première du Centre de Réparation Navale est d’assurer l’entretien des engins nautiques de HAROPA - Port de Rouen dont les dragues qui assurent toute l’année l’entretien du chenal de navigation, il constitue une offre de services de premier plan pour l’ensemble de la flotte, navires et bateaux, naviguant sur l’axe Seine. Le dock de Rouen est ainsi sollicité pour des opérations diverses sur les paquebots fluviaux, bacs, remorqueurs, automoteurs, pousseurs, unités de plaisance, etc. La récente signature d’un contrat d’entretien des bacs gérés par le Département de Seine-Maritime conforte le choix de HAROPA - Port de Rouen de moderniser son offre de réparation navale et de contribuer ainsi à l’attractivité de l’axe Seine.

Une ambition pour HAROPA

A travers la complémentarité de leurs outils, les formes de radoubs du Havre (cales sèches) et le Centre de Réparation Navale de Rouen avec le dock flottant, l’ambition des ports de l’axe Seine est de participer activement au dynamisme de la filière régionale de la réparation navale, porteuse d’emplois et de métiers industriels. Elle offre ainsi une palette large de compétences et d’outils d’entretien au service des usagers de la Seine.

Réparation navale et travaux industriels Port de Rouen
Brochure réparation navale au Port de Rouen