Réaménagement du Port Legrand à Boulogne-Billancourt (92)

La concertation sur le projet

HAROPA - Ports de Paris souhaite apporter l’information nécessaire pour permettre au public de comprendre le projet de réaménagement et initier un dialogue avec tous les acteurs concernés. Cette concertation doit recueillir l’ensemble des points de vue, avis et suggestions pour améliorer le projet. Les contributions seront versées au bilan de concertation qui sera publié sur la présente page internet.

LES RENDEZ-VOUS DE LA CONCERTATION
Deux ateliers-visites sur le port Legrand, pour travailler sur ses usages actuels et ses futurs aménagements. Inscription obligatoire via portlegrand@haropaports.com (attention places limitées)
•    Le mercredi 14 novembre (matin)
•    Le samedi 24 novembre (matin)

POUR VOUS INFORMER
•    Les 2 ateliers-visites
•    Un dépliant d’information
•    La présente page internet : www.boulognelegrand.haropaports.com
•    Une exposition à l’Hôtel de ville de Boulogne-Billancourt

POUR VOUS EXPRIMER
•    Les 2 ateliers-visites
•    La carte T détachable du dépliant d’information, à renvoyer sans affranchissement
•    Un courriel du projet : portlegrand@haropaports.com

Un port actif à valoriser

Le port Legrand fait partie du réseau de ports HAROPA – Ports de Paris, qui regroupe un total de 70 ports publics en Île-de-France. A l’échelle de la commune de Boulogne-Billancourt, le port Legrand est l’un des quatre ports gérés par HAROPA – Ports de Paris. Il est situé en rive droite de la Seine, au niveau du quai Alphonse Le Gallo (RD1), et fait face au parc de Saint-Cloud.

Le port Legrand s’inscrit dans un territoire qui fait l’objet de profondes mutations, avec de nombreux projets urbains qui utilisent le  fleuve pour l’approvisionnement ou l’évacuation de leur chantier de construction.

D’une superficie de 1,3 hectare, le port Legrand est divisé en deux secteurs distincts : un Quai à Usage Partagé (QUP)* d’une superficie d’environ 4 000 m² et les quais bas d’une superficie d’environ 9 000 m².

* Les quais à usage partagé (QUP) sont des espaces en bord à voie d’eau mis à la disposition de toutes les entreprises qui souhaitent recourir au fleuve pour le transport ponctuel de marchandises et de matériels, participant ainsi à la diminution du nombre de camions sur les routes.
La pertinence économique de l’utilisation du fleuve au détriment de la route réside notamment dans la proximité du lieu de transbordement. On a coutume de dire que le fleuve présente un avantage économique dès lors que le quai à usage partagé est situé à 3 kilomètres maximum du lieu de départ du chargement. D’autres critères rentrent cependant en compte : la qualité de la desserte routière, l’embouteillement, la taille du quai …

Le QUP du port Legrand est utilisé pour l’approvisionnement ou l’export par voie fluviale de matériaux de construction, l’évacuation de matières recyclables et l’acheminement de pièces de grandes dimensions nécessitant une infrastructure adaptée au transport exceptionnel. Il a été utilisé pour les grands chantiers du secteur : l’aménagement de l’île Seguin, de la ZAC du Trapèze, la charpente de la Cité Musicale et, aujourd’hui, la future gare du pont de Sèvres de la ligne 15 du Grand Paris Express.

Les quais bas accueillent quant à eux un ensemble immobilier commercial dédié aux activités de nautisme, dont les conventions d’occupation (équivalent public des contrats de bail) arrivent à échéance à l’automne 2019 et qui va faire l’objet d’un appel d’offre ouvert à tous les porteurs de projet qui souhaitent promouvoir le mode fluvial au sein de leur activité.

Par ailleurs, HAROPA- Ports de Paris souhaite créer une escale à passager au port Legrand, créant ainsi la première escale de Boulogne-Billancourt pour raccorder la commune au réseau des escales en Ile-de France.

Un siècle d’aménagements des quais

Depuis le début du 20ème siècle, le port Legrand a connu de nombreux aménagements :
•    La partie centrale du port, construite au tout début du 20ème siècle, est constituée d’un quai bas en maçonnerie calcaire reposant sur un ensemble de pieux en bois
•    La partie amont du port qui accueille le Quai à Usage Partagé est un quai en palplanche construit à la fin de la Seconde Guerre mondiale avec les aciers allemands des « dommages de guerre »
•    La partie aval du port est constituée de différents ouvrages de consolidation des berges utilisés successivement par un chantier naval, puis par le village nautique Saint Anne

Le port Legrand accueille aujourd’hui des aménagements hétérogènes et vieillissants. Sa topographie, très irrégulière, contribue à le segmenter en plusieurs espaces isolés. Les accès au port pour les véhicules et les piétons ne sont pas aisés, ce qui limite son ouverture sur la ville.
La convention d’occupation de l’ensemble immobilier commercial arrivant à son terme à l’automne 2019, HAROPA – Ports de Paris souhaite mettre à profit cette période de transition pour lancer une importante opération de réaménagement de l’ensemble du port, en cohérence avec l’ambition qu’il porte de renforcer la desserte de la Région capitale par la voie d’eau et d’aménager des ports ouverts sur la ville.

Le projet de réaménagement

Le réaménagement du port Legrand a pour objectif de réhabiliter complètement les quais, les bâtiments et le plan d’eau.

Le projet vise :
•    la réorganisation des espaces, de la chaussée et des cheminements piétons pour une meilleure mixité des usages ;
•    l’amélioration des accès piétons et véhicules sur le port pour une plus grande fluidité et sécurité des déplacements ;
•    la création d’une nouvelle escale de courte durée pour la desserte fluviale de passagers ;
•    la réhabilitation des ouvrages portuaires pour le développement de nouvelles activités sur l’eau ;
•    la restructuration de l’ensemble immobilier existant pour y accueillir des activités économiques renouvelées.

Cette optimisation de l’organisation générale du port et de ses services sera menée dans un objectif d’insertion urbaine et paysagère. Elle intégrera des aménagements de qualité (sols, plantations, mobilier) qui favoriseront la cohabitation des activités portuaires et de la promenade sur les berges.

Création d'une escale à passagers et d'une placette (face à la rue Galiéni) - Intentions d'aménagement

Création d'une contre-allée piétonne entre le Qaui à Usage Partagé et le quai Le Gallo (face à l'avenue du maréchal Juin) - Intentions d'aménagement

Les aménagements prévus secteur par secteur

EN AVAL, LES QUAIS BAS
•    Le nivellement des quais sera profondément remanié pour rétablir des continuités spatiales et visuelles.
•    L’entrée au niveau de la rue Gallieni sera modifiée avec l’installation d’une rampe (1) unique, plus longue et plus douce. Une placette sera aménagée en contrebas, permettant l’accès à la nouvelle escale à passagers (2).
•    (3) Une escale à passagers sera créée, permettant d’accueillir des embarcations de moins de 40 mètres pour des escales de courte durée.
•    (4) L’ensemble immobilier sera restructuré en petits lots. Des démolitions partielles permettront d’ouvrir la vue vers la Seine depuis le quai Alphonse Le Gallo. Les futurs occupants réhabiliteront les lots en fonction de leurs contraintes d’exploitation, selon un cahier de prescriptions imposé par HAROPA - Ports de Paris.

La placette et l'escale à passagers

EN AMONT, LE QUAI À USAGE PARTAGÉ
•    Le quai sera modifié pour améliorer son utilisation (6) (circulation modifiée, revêtements neufs, sécurisation).
•    L’accès des piétons évoluera : création d’une contre-allée plantée accessible (5) en permanence aux piétons et permettant de rejoindre les autres parties du port depuis l’avenue du maréchal Juin.
•    L’accueil du public sera amélioré : installation d’une signalétique, modification des sols, installation d’un mobilier, d’un éclairage de qualité et de plantations.
•    Le quai pourra être ouvert aux piétons en dehors des horaires d’utilisation par les entreprises.


 
Le quai à usage partagé en dehors des horaires d’utilisation par les entreprises

Exemples d’aménagements portuaires déjà réalisés sur d’autres ports HAROPA-Ports de Paris :

Calendrier du projet