Trophée environnemental de la flotte fluviale

HAROPA - Ports de Paris a lancé en 2016 le trophée environnemental de la flotte fluviale destiné à récompenser les bateaux de marchandises et de passagers les plus performants sur le plan environnemental.

Un audit pour évaluer la performance environnementale

Le trophée de la flotte fluviale proposé en partenariat avec le Comité des Armateurs Fluviaux, la Chambre nationale de la batellerie artisanale et Voies navigables de France, offre à quatre catégories de bateaux la possibilité d’être récompensés :
- Bateau de marchandises (bateau isolé)
- Bateau de marchandises (appartenant à une flotte)
- Bateau promenade
- Bateau avec restauration et/ou hébergement
Ce trophée fluvial s’inspire de la démarche ESI (Environmental Ship Index), déployée sur les ports HAROPA depuis 2012, et qui encourage les armateurs à réduire les émissions de polluants atmosphériques de leurs navires.
Les bateaux candidats au trophée de la flotte fluviale sont audités selon une grille qui comporte les thèmes suivants :
- La préservation de la qualité de l'air, les économies d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre,
- La protection du milieu aquatique,
- La gestion des déchets,
- La lutte contre les nuisances lumineuses et sonores,
- Le management environnemental, notamment l'obtention de la norme ISO 14001.
L’audit, dont le coût est pris en charge par HAROPA – Ports de Paris, permet aux bateliers et aux compagnies d’améliorer la connaissance de leur bateau et de bénéficier de recommandations pour accroître leur performance environnementale.

Les lauréats de la 2ème édition

Les prix ont été remis le 17 janvier 2019, aux cinq bateaux lauréats : Bornéo (CFT), Jeanne Moreau (Bateaux Parisiens), Diamant (Bateaux Parisiens), Ducasse sur Seine (SAS Armateur River Creation) et Les Deux Brigands (Association Marché sur l'eau) :
1er prix bateau de marchandises (bateau isolé)
- Le lauréat est le bateau "Bornéo" de la compagnie SFT Fouquier SARL
Ce bateau de marchandises, construit en 1966, a été équipé d’une tuyère en 2016, permettant de réduire les consommations de carburant de plus de 10%. Les éclairages sont progressivement remplacés par des LEDs, les déchets sont bien gérés, le bateau est raccordé au réseau électrique à quai lorsqu’il est amarré.

1er prix bateau promenade
- Le lauréat est le bateau "Jeanne Moreau" de la compagnie Bateaux Parisiens
Ce trimaran, inauguré en 1995 et rénové en 2014-2015, est équipé de moteurs hybrides diesel-électrique, récupère les calories des moteurs pour le chauffage l’hiver, recourt à un éclairage LED, et dispose d’une isolation phonique de l’ensemble de la cale.

1er prix bateau avec restauration et/ou hébergement
- Le lauréat est le bateau "Diamant" de la compagnie Bateaux Parisiens
Ce bateau de croisière avec restauration inauguré en 2002 et réhabilité en 2011, est équipé de 4 moteurs hybrides diesel-électrique. Le système de gestion de l’énergie a été entièrement revu en 2017. Le bateau est raccordé au réseau électrique à quai dès qu’il est amarré.

Prix spécial de l’innovation
- Le lauréat est le bateau "Ducasse sur Seine", autrement connu sous le nom de River Création 1, de la compagnie SAS Armateur River Création
Ce nouveau bateau de croisière avec restauration de 200 passagers inauguré en septembre 2018, imaginé, financé et réalisé par l’écosystème portuaire de la Vallée de la Seine, est le premier bateau 100% électrique de ce gabarit permettant : en zone urbaine dense, un CO2 par passager de 12gr/km versus 146g/Km pour les bateaux restaurants en motorisation diesel électrique ou thermique ; une navigation silencieuse, sans vibration, sans odeur au service d'une nouvelle génération d’expérience, de gastronomie et d’hospitalité sur l’eau à Paris (www.ducasse-seine.com).

Prix spécial RSE (responsabilité sociétale et environnementale)
- Le lauréat est le bateau "Les Deux Brigands" de l’Association Marché sur l’eau
Ce bateau est destiné à acheminer des fruits et légumes en circuits courts. Les invendus sont rachetés par des restaurants du bassin de la Villette. Les déchets sont mis en compost. Le bateau, rénové en 2018, dispose d’une motorisation électrique alimentée par des panneaux photovoltaïques implantés sur le toit.

HAROPA - Ports de Paris, le Comité des Armateurs Fluviaux, Voies navigables de France et la Ville de Paris ont remis un trophée et une prime allant de 6 000 € à 10 000 € aux cinq lauréats.

Lors de cette deuxième édition, de nombreux points forts ont été constatés parmi les bateaux candidats, tels que les motorisations 100% électrique ou hybride, l’installation de panneaux photovoltaïques ainsi que des mesures permettant de réduire les consommations d’énergie (éclairage LED, récupération des calories du moteur pour le chauffage...).
Les audits ont également permis de mettre en évidence des points d’améliorations pour certains bateaux, tels que le remplacement du gaz de climatisation par un gaz au pouvoir de réchauffement global plus faible, l’utilisation des huiles biodégradables, la gestion des déchets recyclables à bord ou la mise en place d’un dispositif de rétention pour les produits dangereux stockés.

Le lancement de l’édition 2019

Suite à cette deuxième édition prometteuse, HAROPA – Ports de Paris, acteur de la transition énergétique et de la croissance verte, souhaite encourager davantage de compagnies et de bateliers faisant escale sur ses ports à candidater à la troisième édition du trophée environnemental de la flotte fluviale.
Pour cela, il vous suffit de compléter le réglement et la fiche d’inscription ci-dessous et de nous les renvoyer.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 31 mai 2019.