Le Port autonome de Strasbourg & HAROPA signent un accord de partenariat

Ce jour, en présence de Catherine Trautmann, Présidente du PAS, Jean-Louis Jérôme, Directeur général du PAS, et Hervé Martel, Vice-président de HAROPA & Directeur général de HAROPA-Port du Havre, ont signé un accord de partenariat visant à renforcer leur collaboration.

4 axes de développement majeurs

Les enjeux de cette collaboration mutuelle s’articulent autour de 4 axes :

  • MULTIMODALITÉ

Le PAS et HAROPA souhaitent faire émerger un service ferroviaire régulier et performant reliant leurs zones d’activité en jour A – jour B. Cette desserte est un enjeu commercial permettant à Strasbourg de diversifier les ports maritimes desservis depuis son territoire et de faciliter ainsi l’exportation des marchandises des entreprises rhénanes. Face à l’engorgement croissant des ports de la zone ARA, généré par les méga-porte-conteneurs, une solution alternative via HAROPA permettra de gagner en compétitivité en termes de transit times et de coûts du transport. 

Pour HAROPA, la collaboration entre ports maritimes et intérieurs est structurante. Rappelons que HAROPA est d’ores et déjà à la fois le premier port maritime à conteneurs et le premier port intérieur français. HAROPA dessert ainsi un vaste hinterland dont le cœur se situe sur la vallée de la Seine et la région parisienne qui forment le plus grand bassin de consommation français. Cette nouvelle collaboration permet d’étendre son hinterland européen vers l’Est via Strasbourg.

  • COOPÉRATION INTERPORTUAIRE

Les partenaires ont l’ambition commune d’améliorer la performance du réseau transeuropéen de transport, notamment concernant les corridors suivants : Atlantique, Mer du Nord-Méditerranée, Rhin-Alpes  et Rhin-Danube. La coopération interportuaire vise également à partager les bonnes pratiques et expériences en matière d’alliance portuaire.

En effet, Strasbourg comme HAROPA ont su s’allier avec des partenaires géographiques. Créé en 2012, le GIE HAROPA, regroupant  les ports du Havre, de Rouen et de Paris, porte des intérêts économiques communs avec pour objectif de former un système portuaire de dimension européenne dans le domaine de l’industrie, de la logistique et du tourisme au service de leurs clients dans un espace nord européen extrêmement concurrentiel.

Depuis 2012, le port de Strasbourg s’est allié à 8 autres ports du Rhin supérieur en Suisse, en Allemagne et en France : Ludwigshafen, Mannheim, Karlsruhe, Kehl, Colmar/Neuf-Brisach, Bâle, Mulhouse et Weil-am-Rhein, dans le cadre du projet commun « Upper Rhine, a connected corridor », une coopération exemplaire de la politique de transport de la Commission Européenne.

  • INNOVATION

L’innovation et la digitalisation sont des enjeux forts de la logistique et du transport. Les partenaires porteront une attention toute particulière à l’échange de bonnes pratiques en matière de gestion des trafics, smart cites/smart port. Le PAS apportera notamment son soutien à HAROPA dans sa démarche d’écologie industrielle. La démarche CLES menée à Strasbourg est à ce jour l’une des plus abouties de France.

  • PROMOTION

Enfin, le PAS et HAROPA souhaitent communiquer d’une seule voix en Europe et à l’international pour faire entendre la place stratégique de la France dans l’économie portuaire à la fois maritime et fluviale. Cette collaboration pourra notamment se traduire par la tenue d’évènements commerciaux communs et d’ateliers thématiques en France ou à l’étranger.

un rôle clé dans le domaine portuaire 

Cet accord concrétise la volonté commune des deux partenaires de construire les solutions innovantes et pertinentes concourant au développement de nouveaux trafics et services qui renforceront l’attractivité des sites portuaires du PAS et de HAROPA. 

  • MARITIME

HAROPA, est le premier système portuaire français avec, en 2017, 92,6 millions de tonnes de trafic maritime et 20,9 millions de tonnes de trafic fluvial manutentionné.

HAROPA figure dans le principal réseau européen de transport (core network) et les projets soutenus par HAROPA se sont vu attribuer en 2015 plus de 100 M€ de subvention par l’Europe pour renforcer son accessibilité maritime et terrestre.

« Ensemble nous ambitionnons de jouer un rôle de premier plan au sein du réseau transeuropéen de transport en travaillant sur le développement des hinterlands, la numérisation ou encore la visibilité. Avec ce partenariat nous construisons un pont entre l’Axe Seine et la vallée du Rhin » souligne Hervé Martel Vice-président de HAROPA & Directeur général de HAROPA port du Havre. « Toujours à la recherche de solutions novatrices afin de dynamiser le secteur du transport maritime et fluvial, le partenariat avec le Port autonome de Strasbourg permettra de connecter deux systèmes portuaires à la pointe de l’innovation, que ce soit en matière de gouvernance portuaire, de politique environnementale ou encore de logistique » indique Antoine Berbain, Directeur général délégué du GIE HAROPA

  • FLUVIAL

Le Port autonome de Strasbourg est un acteur économique majeur au service du développement et du rayonnement de l’espace rhénan supérieur : 2e port intérieur français, 1re plate-forme logistique et 1re gare de fret ferroviaire du Grand-Est. Les ports intérieurs et particulièrement le PAS, sont aujourd’hui considérés comme des maillons essentiels dans toute chaîne logistique avec la nécessité de concilier valeur ajoutée et impératifs environnementaux.  

«  Le Port autonome de Strasbourg poursuit ses initiatives en faveur de la mobilité de demain. Ensemble avec HAROPA, nos efforts se porteront sur les défis à relever pour relier les voies d’eau : le développement d’un nouveau service ferroviaire, développement de chaînes logistiques durables et vertueuses, l’utilisation des innovations digitales pour optimiser les flux »,  explique Jean-Louis Jérôme, Directeur général du Port autonome de Strasbourg.

Avec plus de 20 millions de tonnes transportées par voie d’eau en 2016, HAROPA – Ports de Paris est aujourd’hui le premier port fluvial de France et le deuxième en Europe. Il constitue un outil essentiel au fonctionnement logistique de l’Ile-de-France. Constitué de 6 plateformes multimodales et de 60 ports urbains, il permet de gérer 13 % de l’approvisionnement régional par voie d’eau.  

À propos du Port autonome de Strasbourg

Deuxième port fluvial de France après Paris, véritable plate-forme multimodale de transports, le Port autonome de Strasbourg (PAS) représente chaque année 8 millions de tonnes de trafic fluvial et plus de 420 000 manutentions pour le trafic conteneurs. Il est un atout majeur pour le développement économique de la métropole strasbourgeoise et de l’espace rhénan. Le PAS dispose de deux filiales qui participent au dynamisme économique du territoire :

  • Rhine Europe Terminals qui gère les terminaux conteneurs ;
  • Batorama qui propose des circuits touristiques en bateau dans Strasbourg et représente la première attraction touristique payante de la région.

Au cœur du Rhin supérieur, le PAS a initié la coopération Upper Rhine Ports qui fédère neuf ports allemands, suisses et français. Le Port autonome de Strasbourg, c’est aussi 320 entreprises et plus de 10 000 emplois. C’est un territoire animé par une démarche d’écologie industrielle qui développe des synergies entre entreprises de la zone, dans un souci à la fois de compétitivité accrue et de responsabilité environnementale. Dans les années à venir, le PAS ne manque pas de projets pour accentuer son ouverture à l’international, avec en particulier l’ouverture d’un nouveau terminal conteneurs à Lauterbourg, à l’été 2018. 

À propos de HAROPA

HAROPA, cinquième ensemble portuaire nord-européen, réunit les ports du Havre, Rouen et Paris. Il est connecté à tous les continents grâce à une offre maritime internationale de premier plan (près de 700 ports touchés). Il dessert un vaste hinterland dont le cœur se situe sur la vallée de la Seine et la région parisienne qui forment le plus grand bassin de consommation français. Ce hub à « guichet unique » constitue aujourd’hui en France un système de transport et de logistique en mesure de proposer une offre de service globale de bout en bout. HAROPA génère un trafic maritime et fluvial annuel de plus de 120 millions de tonnes et ses activités représentent 64 000 emplois directs et 7 Md€ de valeur produite (source INSEE).

Contacts :

Pauline JACQUET - Chargée de Communication
Port Autonome de Strasbourg 
Tél. 03.88.21.78.05
p.jacquet@strasbourg.port.fr 
www.strasbourg.port.fr

Céline LONGUEPEE
Direction de la Communication - HAROPA 
Tél. 01 40 58 28 75 
celine.longuepee@haropaports.com
www.haropaports.com