LA LETTRE #6 / EN DIRECT DES PORTS

Seine Aval

L’éco-pâturage,  solution pour une gestion harmonieuse des espaces verts
De juin à octobre, le port de Limay-Porcheville a accueilli quatre moutons d’Ouessant. Cette première expérience d'éco-pâturage, réussie, sera renouvelée en 2019. Cette pratique est développée pour entretenir des espaces verts sans défricher mécaniquement ou utiliser des désherbants chimiques. Quelques moutons devraient à nouveau s'installer d’avril à octobre 2019. Il se déplacera sur trois parcelles, dont une grande prairie, qui s'étend devant les bureaux du port. Un autre projet similaire est à l'étude : l’installation ponctuelle de chèvres pour débroussailler le long des haies.

Seine Amont

Le fluvial, voie royale pour les chantiers du Grand Paris
HAROPA - Ports de Paris, la Société du Grand Paris (SGP), Voies Navigables de France (VNF), la Ville de Paris et l'Etat se sont réunis sur le port de Bonneuil-sur-Marne le 4 octobre dernier, en présence de Michel Cadot, Préfet de la Région Ile –de-France, pour signer une convention de partenariat destinée à favoriser le transport fluvial pour l’évacuation des déblais de chantier du futur métro Grand Paris Express via la Seine, ses affluents et les canaux. Cette signature a eu lieu sur le port de Bonneuil-sur-Marne sur une parcelle de 4 ha, aménagée pour accueillir une plateforme de caractérisation des déblais du tunnelier qui creusera le tronçon Créteil-Champigny de la ligne 15 du Grand Paris Express. Au total, cette plateforme devrait recevoir 500 à 600 000 tonnes par an de déblais transférés vers la voie d’eau pendant une durée de quatre ans.

Paris Seine

La Charte des usages renouvelée sur les ports Bercy-Gare
Sur les ports Bercy-Gare, HAROPA - Ports de Paris anime une Charte des Usages élaborée en concertation avec les parties prenantes dans le cadre d’un Conseil de la Charte qui réunit le Port, les riverains, les conseils de quartier, les mairies, les établissements flottants, la société d’aménagement, les Commissariats,… La Charte a pour objectif de définir les bonnes pratiques permettant d’assurer la tranquillité des riverains et un usage partagé des ports d’animation loisirs qui soit bénéfique à tous. Le Conseil de la Charte a été renouvelé le 9 octobre dernier et le renouvellement de l’engagement des partenaires sera formalisé à travers une séance de signatures début 2019.

Gennevilliers

Les métiers portuaires à l’honneur au Salon de l'emploi
La ville de Gennevilliers organise le 18 octobre le Salon de l'emploi et des métiers. HAROPA - Ports de Paris tiendra un stand avec la communauté portuaire de Gennevilliers  pour  faire connaître les métiers du port, dans les  domaines  du BTP, de la logistique et  du recyclage/valorisation. En particulier, sur ce dernier secteur, les difficultés de recrutement et le turn over important ont poussé sept entreprises du port (Cemex, Derichbourg, Paprec, Solvador, Suez, Veolia, Yprema) à mettre en place un BAC pro en alternance,  en collaboration avec le GRETA des Hauts-de-Seine. Les premiers diplômés rejoindront le marché du travail en septembre 2019. Le salon de l’emploi sera aussi l’occasion de communiquer sur cette initiative qui pourra s’étendre à d’autres entreprises dans un deuxième temps.

 

Retrouvez les autres articles de La Lettre de l'Innovation de HAROPA - Ports de Paris #6
> Actu eco / La Roche-Guyon : une escale pour dynamiser la fréquentation touristique
> Environnement / Objectif zéro phyto : exit les pesticides
> Initiatives / Nicolas Mouyon : "Les mesures des nuisances sonores de BruitParif permettent de mieux vivre ensemble"
> Innovation / Gérard Ronzatti : "La navigation à bord du Ducasse sur Seine sera comme un travelling dans Paris"
> Territoires/ La maison du port de Bonneuil-sur-Marne ouvre ses portes