LA LETTRE #6 / ACTU ECO

Tourisme fluvial :  le site exceptionnel de La Roche-Guyon se dote d'une escale

Depuis le 1er aout, les bateaux de croisière peuvent accoster et permettre aux visiteurs de découvrir le château de La Roche-Guyon et ses environs. Une opportunité économique pour le  Val d'Oise et, plus globalement, pour la région Ile-de-France, ouverte sur l’axe Seine.

Un ponton entouré de verdure avec, au loin, le château de La Roche-Guyon. C'est la première image que les visiteurs perçoivent lorsqu'ils débarquent de la Seine depuis le 1er août dernier. HAROPA - Ports de Paris a inauguré cette nouvelle escale fluviale en présence de Régine Bréhier, directrice générale et Catherine Rivoallon, présidente du Conseil d'administration,  Hamida Rezeg, vice-présidente de la région Ile-de-France chargée du tourisme, Jean-Yves Latournerie, préfet du Val d'Oise et Marie-Christine Cavecchi, présidente du conseil départemental et Christine Forge, maire de La Roche-Guyon.
Cet investissement d’1,5 million d'euros financé par HAROPA - Ports de Paris, avec le soutien de la région Ile-de-France, et du département du Val d'Oise, vient compléter le réseau d'escales fluviales publiques et partagées de HAROPA - Ports de Paris.

"Le tourisme fluvial comme facteur de développement"

Chaque année, 80 000 passagers participent à une croisière fluviale avec hébergement (en hausse de 2,2 % en 2017). Selon Marie-Christine Cavecchi, présidente du conseil départemental du Val d’Oise, "la valorisation du tourisme fluvial comme facteur de développement est au cœur de l’action menée par l'Association des Départements de l'Axe Seine (ADAS) créée en 2016. Les départements du Val d'Oise, des Hauts-de-Seine, des Yvelines, de l'Eure, de la Seine Maritime et du Calvados, coopèrent afin de construire une vision du développement durable. Les haltes fluviales constituent des portes d'entrée qu’il faut valoriser."
Au passage, l'élue a rappelé que "le projet de La Roche-Guyon a été lauréat en 2015 de l’appel à projets touristiques innovants du Conseil départemental et a obtenu un soutien financier de près de 34 000 euros."

Chemin des peintres impressionnistes

Il faut dire que chaque année, le château de La Roche-Guyon enregistre environ 70 000 visiteurs, essentiellement venus d'Ile-de-France. Depuis le 1er août, une quinzaine de bateaux de croisières y ont fait halte. "Il est trop tôt pour estimer la fréquentation à attendre de l'escale. Mais nous comptons accueillir davantage de visiteurs étrangers", anticipe Jean-Luc Briot, responsable de Cap tourisme, cellule en charge du développement du parc naturel régional du Vexin qui inclut La Roche-Guyon.
La Ville et le Parc ont déjà installé des panneaux de signalétique pour guider les croisiéristes. Et en 2019, un chemin des peintres sera implanté avec des reproductions de peintures impressionnistes réalisées par Monet, Pissaro, Renoir..., lors de leur séjour à La Roche-Guyon.

Améliorer l’accueil des visiteurs

Deux autres actions sont en cours pour améliorer l’information aux visiteurs : l'élaboration d'une brochure en trois langues pour les cruise managers et l'implantation de panneaux indicateurs des activités (commerces, artisans, restaurants...). D'ores et déjà, un salon de thé, un céramiste et un relieur se sont installés dans le village dans la perspective d'un afflux de visiteurs.
Enfin, le Parc ouvrira au printemps un lieu d'accueil du public dans le château afin de présenter les paysages de la vallée de la Seine et les actions de préservation de l'environnement engagées.
Emilie Jacquenet, responsable du pôle développement-qualité au sein de Val d'Oise Tourisme est optimiste : "la halte fluviale est une nouvelle porte d'entrée. Le parcours Seine à vélo qui est en cours d'aménagement passera par La Roche-Guyon. Il sera inauguré en 2020."

 

Retrouvez les autres articles de La Lettre de l'Innovation de HAROPA - Ports de Paris #6
> Environnement / Objectif zéro phyto : exit les pesticides
> Initiatives / Nicolas Mouyon : "Les mesures des nuisances sonores de BruitParif permettent de mieux vivre ensemble"
> Innovation / Gérard Ronzatti : "La navigation à bord du Ducasse sur Seine sera comme un travelling dans Paris"
> Territoires/ La maison du port de Bonneuil-sur-Marne ouvre ses portes
> En direct des ports