Formation continue portuaire au féminin : 21 cadres du monde entier en séminaire au Havre

Du 26 juin au 7 juillet 2017, l’Institut Portuaire d’Enseignement et de Recherche (IPER) de l’EM Normandie forme, en partenariat avec HAROPA - Port du Havre, 21 professionnelles du monde entier aux nouveaux défis portuaires. Organisé sous l’égide de l’Organisation Maritime Internationale (OMI), « Women in port Management » est une réponse à la demande croissante de formation des cadres féminins anglophones en quête de séminaires courts et intensifs pour évoluer dans le secteur maritime et portuaire.

« Plus de 70 candidates de 43 pays ont postulé pour obtenir l’une des 21 bourses disponibles, preuve de l’existence d’un réel besoin en formation chez les professionnelles du secteur maritime et portuaire. Même si nous drainons toujours des publics internationaux, nous voyons notre rayonnement s’élargir à travers cette nouvelle session : sur les 21 professionnelles inscrites, 20 pays sont représentés, dont pour la première fois le Pakistan, Tonga, le Sri Lanka, le Mexique, l’Ethiopie et le Bangladesh » déclare Céline Rolland, Directrice de l’IPER.

Évolution de l'autorité portuaire, relations économiques entre les ports et les opérateurs privés, relations villes-ports, protection de l'environnement, enjeux de la sécurité et de la sûreté, importance de l’hinterland sont quelques-unes des thématiques abordées par les experts mobilisés pour cette session. Des visites techniques sont organisées en complément (installations du Port du Havre et de Rouen, visite d’un terminal à conteneurs, etc.) pour permettre aux professionnelles de mettre en perspective leurs nouveaux acquis avec la réalité du terrain et les appliquer au sein de leurs structures.

Ce programme est le pendant en anglais de la formation « La gestion portuaire au féminin », lancée en 2008 afin de servir l'objectif du Millénaire N°3 de l’ONU : « Promouvoir l'égalité et l'autonomisation des femmes ».

Depuis le lancement, 200 femmes ont déjà été formées, permettant ainsi à plusieurs d'entre elles d'accéder à des fonctions de directrice, de chef de division ou encore de chef de service dans leur entreprise.

 #Formationpro #Gestionportuaire #RéussiteauFéminin
@IPER_LH @Haropaports

A propos de l’Institut Portuaire d'Enseignement et de Recherche (IPER)

L'IPER est un organisme de formation professionnelle unique dans le monde francophone. Créé en 1977, il est devenu le spécialiste de la formation continue qualifiante des cadres dans les secteurs maritime, portuaire et logistique. Ses formations sont dispensées en français et/ou en anglais au Havre et/ou à l’étranger et s’articulent autour de trois grandes thématiques : travaux portuaires, management, gestion et opérations portuaires. L’institut conçoit également des séminaires sur mesure pour le compte de la communauté portuaire internationale. Autre dimension de son activité : la recherche appliquée pour le compte d’entreprises, de collectivités et d’organismes professionnels. 9 000 personnes représentant plus de 150 pays ont d’ores et déjà bénéficié de l'expertise de l'IPER.

A propos de HAROPA – Port du Havre
Bénéficiant d’une situation exceptionnelle sur la façade maritime ouest de l’Europe, HAROPA-Port du Havre, 1er port français pour le commerce extérieur et 5ème port nord-européen pour le trafic conteneurs, accueille chaque année près de 6 000 navires parmi lesquels les plus grands porte-conteneurs du monde. Accessible 24h/7j, il a traité près de 64 millions de tonnes de marchandises et plus de 2,6 millions d’EVP en 2016 et assure près de 40 % des importations françaises de pétrole brut. Membre de HAROPA aux côtés des ports de Rouen et Paris, www.haropaports.com.

A propos de l’Organisation Maritime Internationale (OMI)
Créée en 1948, l’OMI est une des agences spécialisées de l'ONU. Son rôle est d'établir et d'harmoniser les réglementations des états dans les domaines de la sécurité et de la sûreté des navires, en fixant des standards de constructions et de prévention des pollutions des navires. Elle compte 171 états membres et 3 membres associés. www.imo.org

 

Communiqué de presse