Borealis et HAROPA - Port de Rouen renforcent leur compétitivité

Inauguration du quai de Grand Quevilly le 26 septembre 2017

Le Groupe Borealis et HAROPA - Port de Rouen ont inauguré, mardi 26 septembre 2017, le Quai de Grand-Quevilly rénové. Cet équipement modernisé va permettre d’accroître les exportations d’engrais solides depuis le Port de Rouen, leader français dans le domaine dans les fertilisants.

Le ruban tricolore a été coupé par Mme Fabienne Buccio, Préfète de la Région Normandie,  et Markku Korveranta, Vice-Président exécutif de l’activité Chimie de Base de Borealis. La cérémonie inaugurale, marquant la fin des travaux de rénovation du Quai de Grand-Quevilly, s’est tenue mardi 26 septembre 2017, à seulement quelques centaines de mètres de l’usine Borealis, qui produit des fertilisants solides. Il s’agit du plus grand site de production français du groupe industriel, dont le siège est basé à Vienne en Autriche.
Le terminal modernisé permet désormais d’accueillir des navires de plus grande taille, allant jusqu’à 150 mètres de long, avec un tirant d’eau allant pouvant atteindre 9,50 mètres. Lancés en février 2016, les travaux ont permis la réalisation d’un nouveau front d’accostage ; le rempiétement de l’ouvrage ; l’aménagement d’un terre-plein et la modernisation des éléments structuraux. De nouveaux ancrages ont renforcé la stabilité de cet ouvrage long de 220 mètres. 

Quai de Grand Quevilly - Boréalis
500 000 TONNES PAR AN
« Le Quai de Grand-Quevilly va nous permettre de renforcer nos ventes à l’export et ainsi répondre mieux aux demandes et attentes de nos clients français et internationaux, » a déclaré Markku Korvenranta. Le Quai de Grand-Quevilly permettra à Borealis d’exporter jusqu’à 500 000 tonnes d’engrais par an. « Notre ambition est de devenir le n° 2 européen pour les produits fertilisants à l’horizon 2022 », a ajouté Markku Korveranta. De nouveaux investissements sont annoncés pour tirer parti des potentialités du quai réhabilité. L’entreprise prévoit notamment d’investir 25 millions d’euros dans l’installation d’un tapis  transporteur et d’une machine de mise en big bags des engrais.
Nicolas Occis, Directeur Général de HAROPA - Port de Rouen, a remercié tous les acteurs impliqués dans le chantier. « Cette rénovation conforte le positionnement de HAROPA - Port de Rouen comme hub logistique numéro 1 en France pour les engrais. Cela correspond à un investissement de 3,7 millions d’euros, inscrit dans le Contrat de plan interrégional État-Régions de la Vallée de la Seine », a rappelé Nicolas Occis. Les aménagements réalisés ont été financés à hauteur de 40 % financés par l’État, 14 % par la Région Normandie et 46 % par HAROPA - Port de Rouen.

Ont assisté à la cérémonie : Fabienne Buccio, Préfète de la Région Normandie ; Markku Korveranta, Vice-Président exécutif de l’activité Chimie de Base du Groupe Borealis ; Marie-Françoise Guguin, Vice-Présidente de la Région Normandie (représentant Hervé Morin) ; Marc Massion, Maire de Grand-Quevilly ;  Frédéric Sanchez , Président de la Métropole Rouen Normandie ; Yvon Robert, Maire de Rouen ; Valérie Fourneyron, ancienne Ministre; Nicolas Occis, Directeur Général de HAROPA - Port de Rouen ; Sylvain Busnot, Directeur de l’usine Borealis de Grand-Quevilly.