Port de Limay-Porcheville

Situé à l’Ouest de Paris sur l’axe Paris-Rouen-Le Havre, le port de Limay-Porcheville est aujourd’hui le premier port fluvio-maritime d’Ile-de-France.
Au cœur de la région mantoise dans un cadre paysagé de qualité, la plate-forme multimodale s’étend sur 125 hectares et offre un potentiel qui séduit les entreprises.

Les atouts du site

■ 35 000 m² d’entrepôts et 1 800 m² de bureaux
■ un terminal à conteneurs de 17 000 m² pour une capacité de trafic fluvial de 20 000 EVP
■ manutention par engin de manutention de type Reachsteaker
■ 13 000 m² réservés pour l'extension du terminal à conteneurs avec une capacité de 10 000 EVP fluviaux supplémentaires.
■ un centre de vie regroupant les services du bureau du port, un bâtiment aménagé à usage de bureaux de 400 m², et une zone de détente,
■ une clôture et un poste de gardiennage pour assurer nuit et jour la sécurité du site.
■ 26 entreprises
■ 1 000 emplois directs
Particulièrement bien équipé, le port de Limay dispose ainsi :
■ d'une darse de 8 ha et de 1 700 m de quais aménagés,
■ d'une rampe « ro-ro »pour colis lourds et encombrants,
■ d'un terre-plein « multivrac » (6 100 m²) équipé d'une surface renforcée pouvant stocker tous types de trafic (vrac ou conteneurs),
■ d’un quai public équipé de 1 poste à quai,
■ de 2 entrepôts munis d’avant-bec pour transférer directement des charges (20 à 30 t) entre le mode ferré, routier, fluvial et fluvio-maritime.

Un environnement dynamique

De nombreuses entreprises profitent déjà de cette plate-forme logistique performante : à l’ouest et au nord de la darse se sont développées les aires de stockage et les activités de distribution pour les secteurs de la métallurgie, l’automobile, les céréales, les granulats, la bentonite… L’est de la zone s’est densifié grâce à la filière environnement : recyclage, tri sélectif, retraitement…qui y a trouvé un accueil en adéquation avec ses spécificités. 166 emplois directs ont été créés avec l’émergence de ces entreprises « vertes » sur le site de Limay pour un investissement de l’ordre de 122 millions d’euros.
Cette plateforme dispose depuis 2007 d’un terminal à conteneurs fluviaux opéré par Terminaux de Seine SAS.
Ainsi, une certaine diversification des activités s’est instaurée.
De plus, les entreprises apprécient la qualité de l’aménagement paysagé du site initié en respect du cadre naturel exceptionnel et immédiat dont jouit le port.

Une desserte exceptionnelle

Accès logistiques :
■ Routier : liaison directe par l’A13 avec Paris, Rouen, Le Havre. Voirie interne équipée pour convois exceptionnels. Aire de stationnement poids lourds, aménagée et équipée.
■ Fluvial et Maritime : convois poussés de 3 à 5 000 t. Caboteurs fluvio-maritimes de 600 à 2 000 t de port en lourd. Présence d'un terminal à conteneurs.
■ Ferroviaire : embranchement direct sur la ligne Paris-Mantes (rejoint Paris-Le Havre). Réseau intérieur de 8 km de voies ferrées et de faisceaux de triage. Accueil de trains complets de 1 300 t.
■ Aérien : une hélisurface assure le transit direct d’usagers du port et de leurs clients vers les aéroports et héliports d’Ile-de-France.
Accès Transports en commun :
■ gare SNCF voyageurs de Limay. Bus entre la zone portuaire et les gares de Mantes et Limay.

> Téléchargez la plaquette de présentation du port de Limay :

Port de Saint-Ouen l'Aumône

Mariusz Wiecek, Responsable Agence Seine-Aval

Port de Saint-Ouen l’Aumône
Rue des Fortes Terre
95310 SAINT OUEN L'AUMONE

Tél. : 0139188050 - Fax. : 0139696741
apbs@paris-ports.fr

Activités : BTP, Environnement et produits valorisables

Le port de Saint-Ouen-l’Aumone en chiffres
> 14 hectares

Les atouts du site
> Proche de l'agglomération de Cergy-Pontoise.
> Équipement : quais en chaussée lourde.
> Pour le projet de réaménagement du port de Saint-Ouen l’Aumône, un diagnostic environnemental a été lancé en concertation avec les collectivités locales et les associations.

Environnement : un port noyé dans la verdure
Le Port de St-Ouen l'Aumône se trouve en rive gauche de l'Oise à 25 km au nord-ouest de Paris et à 5 km de Pontoise. Face au port, l'Ile de Vaux constitue un écran végétal arboré.

La zone d'activité qui accueille le port de Saint-Ouen-l'Aumône jouxte l'agglomération de Cergy-Pontoise, et à la charnière entre les zones industrielles de la périphérie de l'agglomération parisienne (Conflans-Sainte-Honorine, Beaumont-sur-Oise, Bruyères-sur-Oise) et celles du sud de la Picardie (Creil, Pont-Sainte-Maxence, Compiègne).

La desserte par 5 modes de transport
Fluvial : l'Oise est un axe fluvial au gabarit européen et permet le développement du transport fluvial dans 2 directions : vers le réseau du Nord et vers la vallée de la Seine.
Par automoteurs ou par barges en convois de 250 tonnes jusqu'à 3200 tonnes.

Maritime : des caboteurs de mer de 600 à 1200 tonnes de port en lourd qui sans rupture de charge relient le port aux îles britanniques, à la péninsule ibérique, à la Méditerranée et à la Scandinavie.

Ferroviaire : la voie ferrée dessert directement la zone d'activités des Verts Galants de Saint-Ouen l'Aumône par des sous-embranchements privés depuis la gare principale de fret d'Epluches qui rejoint la ligne Paris-Creil.

Routier : située à proximité de l'A 15 Paris - Cergy, le port est desservi par la RN 184 depuis un échangeur.

Aérien : Roissy CDG et aérodrome de Persan Beaumont

Pages

Subscribe to HAROPA | Ports de Paris Seine Normandie RSS